Temoignage-Dimitri

Dimitri, data scientist : le gardien de la plateforme Libeo !

Dimitri est data scientist. Son quotidien ? Un monde fait d’algorithmes, de données par milliers, de modèles prédictifs, et de robots apprenants.

Sommaire

  1. Comment es-tu devenu data scientist au sein de Libeo ?

  2. Peux-tu nous parler de l'anti-fraude ?

  3. Qu'est-ce qui t'épanouit dans ce métier ?

Un univers qu’il a découvert à l’occasion de sa thèse et qui lui permet aujourd’hui de sécuriser la plateforme Libeo grâce à des solutions « data driven ». Plongée dans le monde de l'anti-fraude.

Dimitri, comment es-tu devenu data scientist au sein de Libeo ? 

Dans le cadre de mes études d’ingénieur à Beyrouth, j’ai été amené à faire un M2 en automatisation et robotique à l’Ecole Centrale de Nantes. J’ai enchainé ensuite avec une thèse CIFRE dans le champ de l’intelligence artificielle. Ce domaine m’intriguait, on en parlait beaucoup à l’époque, et cela représentait un beau challenge à relever pour moi.

Après avoir terminé ma thèse, j’ai été approché par un cabinet de recrutement, qui m’a dirigé vers Libeo. L’entente a été immédiate, j’ai su que j’avais trouvé ma place. Ambiance, locaux, qualité des profils, bienveillance, intérêt de la mission, degré de responsabilisation… le poste cochait toutes les cases.

Pour moi c’était la possibilité d’une formidable aventure : celle de participer au démarrage d’une entreprise, de faire partie des « pionniers », de définir les objectifs et même le périmètre de mes missions.

Peux-tu nous parler de l’anti-fraude ? De quoi s’agit-il exactement ?

L’objectif de l’anti-fraude est de sécuriser la plateforme Libeo et, comme son nom l’indique, d’empêcher les fraudes.

Pour répondre à cet objectif, il existe des solutions « classiques » - portails  sécurisés, double authentification… - mais qui sont parfois insuffisantes et que certains fraudeurs parviennent à contourner. Nous avons donc mis en place une deuxième ligne de défense : des solutions « data driven », basées sur des modèles que nous enrichissons en permanence.

Concrètement, nous essayons d’imaginer une multitude de scenarii de fraude, de manière la plus détaillée possible – quel type de transaction, effectuée dans quel pays, par qui etc. – et d’entraîner nos algorithmes à reconnaitre ces situations. Lorsque ces situations surviennent dans le monde réel, nous recevons des alertes, et c’est ainsi que nous pouvons intercepter les fraudes.

Qu’est ce qui t’épanouit dans ce métier ? 

Je suis fier de me dire que, grâce à mon travail et celui de mon équipe, nos clients peuvent se sentir en sécurité sur notre plateforme. Cette protection est absolument indispensable à la bonne marche de notre activité et tout simplement à notre crédibilité.

Ensuite, ce sont des solutions que j’ai co-crées, et il est très gratifiant de travailler au quotidien sur des outils que l’on a développés de A à Z. J’apprécie également beaucoup la liberté et l’autonomie dont je bénéficie dans l’exercice de mes fonctions : chez Libeo, chacun est responsabilisé et « owner » de ce qu’il produit.

Cela ne veut pas dire que l’on est seul pour autant ! Il y a une grande entraide entre nous, et l’idée est vraiment de travailler ensemble, de manière très collective. C’est d’autant plus appréciable que le niveau général est excellent et que l’on travaille dans un environnement très « smart » et très bienveillant.

Ce qui m’épanouit enfin, c’est de travailler dans un univers en constante évolution, qui nous oblige à sortir de notre zone de confort et nous fait progresser au quotidien. C’est extrêmement stimulant, et c’est ce qui me donne envie de rester à bord pour continuer à vivre l’ascension fulgurante de Libeo !

Découvrez aussi nos autres Libeons :

Si vous aussi vous voulez vivre une aventure entrepreneuriale humaine et participer à la croissance d’une FinTech, découvrez nos offres : https://apply.workable.com/libeo-app/