expert-comptable indépendant

Comment se lancer en expert(e)-comptable indépendant(e) ?

De nombreu(ses)x expert(e)s-comptables exercent leur activité en indépendant en France. Pour se mettre à son compte, il faut en avoir les compétences professionnelles, mais aussi savoir gérer son affaire pour développer son propre portefeuille de clients.

Libeo vous explique comment se lancer dans l'expertise-comptable en indépendant(e).

QU’EST-CE QU’UN(E) EXPERT(E)-COMPTABLE INDÉPENDANT(E) ?

Un(e) expert(e)-comptable indépendant(e) est un(e) expert(e)-comptable comme les autres si ce n’est qu’il/elle travaille à son compte. Il/elle propose ainsi ses services à des entreprises et à des particuliers, contrairement aux confrères et consoeurs exerçant en entreprise.

Les missions

Comme tout expert(e)-comptable, l’indépendant(e) a des missions d’opinion, des missions comptables, et des missions de conseil à assurer. Garant de la santé financière des entreprises et des professionnels, ses missions englobent :

Un(e) expert(e)-comptable indépendant(e) doit être polyvalent(e) compte tenu de la taille de son entreprise. Il doit d’ailleurs se déplacer régulièrement dans les locaux de ses clients pour être au plus près de leurs préoccupations quotidiennes.

Lire aussi : Comment tirer parti de l'uberisation de l'expertise-comptable ?

Soyez au plus près de vos clients : confiez les tâches chronophages à Libeo pour remettre le conseil au cœur de votre profession !

Les diplômes

Ne peut pas être expert(e)-comptable qui veut. Pour se mettre à son compte, il faut avoir son DEC (Diplôme d’expertise comptable), un diplôme qui récompense 8 années d’études. En effet, il s’acquiert après avoir suivi :

  • Un Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) — niveau licence ;

  • Un Diplôme supérieur de Comptabilité et Gestion (DSCG) — niveau master.

Le DEC est le laissez-passer à avoir pour pouvoir s’inscrire à l’Ordre des Experts-comptables et se lancer en tant qu’indépendant.

Les obligations à respecter

En France, l’expertise-comptable est une profession réglementée. Il faut ainsi se conformer aux obligations qui lui incombent comme :

  • Détenir un diplôme ;

  • Avoir un casier judiciaire vierge ;

  • Avoir souscrit une assurance responsabilité civile ;

  • Se conformer au secret professionnel.

EXPERT(E)-COMPTABLE INDÉPENDANT(E) : S’INSTALLER À SON COMPTE

Si vous voulez vous installer en tant qu’expert(e)-comptable indépendant(e), vous devez choisir un statut juridique adapté à vos besoins et apprendre à gérer votre activité professionnelle.

Choisir le bon statut juridique

Un(e) expert(e)-comptable indépendant(e) peut choisir entre plusieurs statuts juridiques pour se mettre à son compte. En font notamment partie :

  • L’EIRL : vous ne serez responsable qu’à hauteur des apports en capital que vous avez effectué dans votre entreprise. Autrement dit, votre patrimoine personnel est protégé.

  • L’EURL : elle est aussi avantageuse que l’EIRL, si ce n’est que vous serez considéré comme travailleur indépendant. Vous bénéficierez ainsi d’un régime de protection sociale spécifique.

  • La SASU : ce statut très souple peut être entièrement défini dans les statuts.

  • La microentreprise : simple et facile à créer, c’est le statut idéal quand on démarre pour tester son activité. Le chiffre d’affaires brut est toutefois plafonné : il faudra changer de statut si vous allez au-delà.

Bon à savoir : si vous envisagez de vous mettre à votre compte avec d’autres associé(e)s, vous pouvez aussi être intéressé(e) par la SAS ou la SARL.

Choisir le bon statut juridique est important, car il n’est pas facile d’en changer en cours de route. De même, le choix du statut juridique a une incidence sur le régime fiscal de votre entreprise, mais aussi sur le régime social auquel vous aurez droit.

Apprendre à gérer son entreprise

Se lancer en tant qu’expert(e)-comptable indépendant nécessite de savoir gérer une entreprise. Il ne s’agit plus simplement d’être un(e) expert(e) en finances et en comptabilité, mais aussi de savoir comme démarcher des clients, comment les fidéliser et comment faire fructifier son portefeuille d’activités.

À titre d’exemple, vous pouvez vous créer des cartes de visite ainsi qu’un site internet qui met en valeur vos compétences pour démarcher vos clients. Vos coordonnées doivent être diffusées, aussi bien en physique que sur le web. Il faudra aussi utiliser les bons réseaux sociaux (LinkedIn et Viadeo notamment). Enfin, vous pouvez vous faire connaître auprès des banques et des avocats spécialisés de votre région pour vous constituer votre réseau.

Pour séduire une clientèle, vous devez mettre en avant vos compétences et cibler une certaine catégorie de clients. N’hésitez pas à valoriser l’accompagnement que vous pouvez leur fournir. Vous pouvez aussi leur proposer des outils technologiques pour faciliter la gestion des notes de frais par exemple.

Lire aussi : Expert-comptable, ne mettez plus le digital de côté !

De même, les tarifs d’un(e) expert(e)-comptable ne sont pas réglementés. C’est à vous de déterminer votre grille tarifaire. Pour fixer vos tarifs, il faudra vous appuyer sur les prix proposés par les autres expert(e)s-comptables, en n’oubliant pas de valoriser vos compétences, votre spécialité et les outils utilisés.

Se lancer en tant qu’expert(e)-comptable indépendant(e) n’a rien d’insurmontable. Il faudra toutefois être organisé(e) et rigoureux(se) au quotidien pour assurer la réussite de son activité professionnelle.

LIBEO, LE BON CALCUL POUR LES EXPERT(E)S-COMPTABLES

Vous êtes expert(e)-comptable ? Libeo vous réserve une section et des offres dédiées pour faciliter la collecte de vos documents et apportez à vos clients les conseils qui feront la différence. Découvrez le témoignage d'Arnaud Girod, expert-comptable chez Experts et Entreprendre, qui a déployé Libeo pour sa simplicité de prise en main, le paiement en un clic et le contrôle sur les finances apportés aux clients.

Libeo pour les expert(e)s-comptables, c'est :

  • L'intégration à tous les outils du marché pour simplifier et automatiser la gestion quotidienne de vos tâches financières.

  • La compatibilité avec tous les logiciels de gestion et comptabilité.

  • Une connexion à toutes les banques européennes (+5000 banques).

  • Des échanges simplifiés pour suivre les règlements, avoir ou conflits.

  • Un accès Expert-comptable dédié.

Libeo facilite la comptabilité

Derniers articles d'expertise comptable