Crise sanitaire

CEO, experts-comptables : comment concilier période fiscale et crise sanitaire ?

La période fiscale commence au mois de janvier et se poursuit jusqu’à mi-mai. Soit pratiquement la moitié de l’année. C’est à cette période que les entreprises remettent le bilan de l’année écoulée.

Cette période est donc rétroactive : les sociétés déposent la déclaration de résultat de l’année précédente. Pour les experts-comptables, c’est une période particulièrement chargée, pour ne pas dire complètement saturée. Comment concilier saison fiscale et crise sanitaire ?

PÉRIODE FISCALE : DÉFINITION

Toute personne ayant un jour travaillé dans un cabinet d’experts-comptables, ou à son compte, peut en témoigner : la période fiscale constitue un pic d’activité. De janvier à mai, les professionnels du chiffre sont sous l’eau. Il faut dire que l’enjeu est de taille : en plus de la révision et à la liasse fiscale des nombreuses entreprises clôturant au 31 décembre, c’est à cette période qu’interviennent le plus grand nombre de déclarations/liquidations fiscales et administratives :

  • Impôt sur les Sociétés (IS) ;

  • Contribution sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE),

  • Déclaration de TVA (CA12),

Ajoutés à cela les impératifs qui pèsent sur les services de la paye :

  • Déclaration Sociale et Nominative (DSN),

  • formation continue,

  • taxe d’apprentissage,

  • taxe sur les salaires, etc.

… Vous obtiendrez une charge de travail particulièrement dense, qui demande beaucoup préparation et d’anticipation.

PÉRIODE FISCALE 2021 EN CABINET COMPTABLE : QUELS CHALLENGES CETTE ANNÉE ?

Pendant la période fiscale 2020 (sur les exercices 2019), comme chaque année, une partie des cabinets a été obligée de retarder la saisie des pièces comptables des premiers mois de l’année.

Il faut dire qu’entre les demandes d’aides, de report d’échéances, de prêt garanti par l’État (PGE) et le chômage partiel, le millésime était particulièrement chargé… Pour tenir compte du contexte sanitaire, les services fiscaux avaient accordé un délai supplémentaire : jusqu’au 30 juin 2020.

En 2021, les challenges de la saison fiscale sont un peu les mêmes :

  • le confinement du mois de novembre dernier, qui a entraîné un retard dans la tenue des comptes pour beaucoup d’entreprises ;

  • le travail à distance, encouragé par le gouvernement, mais qui ne facilite pas les échanges entre les collaborateurs.

Pour beaucoup d’experts-comptables employés en cabinet, cette période sera la 2e qu’ils doivent gérer en télétravail. Si la communication et la transparence sont essentielles pour mener à bien cette opération, le degré de digitalisation des processus internes et des outils sera lui aussi déterminant.

Lire aussi : Comment mettre en place une gestion digitalisée de son entreprise ?

5 CONSEILS POUR GÉRER EFFICACEMENT LA SAISON FISCALE 2021

Que vous soyez un cabinet d’expertise comptable ou une entreprise, ces 5 conseils peuvent vous aider :

N° 1 : automatisation et dématérialisation : les maîtres mots

L’ubérisation de la profession comptable est en marche. Il ne tient qu’aux acteurs du secteur d’apprendre à en tirer parti (et profit) dans leur activité. Pour gagner du temps et réduire le risque d’erreur, pensez à automatiser le plus de procédés possible en interne. Idem pour les tâches à faible valeur ajoutée, comme la saisie comptable, les bulletins de salaire, la collecte des factures, etc. En 2021, on se concentre sur l’essentiel et on laisse le digital faire le reste. Ce faisant, non seulement vous gagnez du temps, mais vous réduisez sensiblement le risque d’erreur de saisie.

N° 2 : lisez Francis Bacon

En philosophie, Francis Bacon (1561-1626) est considéré le père de l’empirisme sous sa forme moderne. Un courant philosophique dont beaucoup d’entreprises gagneraient à s’inspirer. L’empirisme désigne un ensemble de théories philosophiques qui font de l’expérience sensible l’origine de toute connaissance. Appliqué au secteur comptable, cela peut se traduire par le fait de mettre à profit les périodes fiscales passées, pour optimiser son organisation. Concrètement, ça veut dire quoi ? Plusieurs étapes :

  • Identifier les forces et les faiblesses de l’entreprise en période d’activité très dense ;

  • Mettre en place une refonte des processus internes si besoin est ;

  • Mettre en place un rétroplanning jusqu’au 15 avril 2021 ;

  • Connaître et anticiper les échéances fiscales de chaque client ;

  • Isoler les cas particulièrement épineux, les problèmes rencontrés les années précédentes, les clients « retardataires », etc., et agir en amont.

N° 3 : anticiper

Rien ne sert de courir... Là encore, c’est vrai : la saison fiscale se passera d’autant mieux que vous l’aurez préparée en amont, avec tous les documents nécessaires, mais surtout avec une tenue impeccable de votre comptabilité. Ce qui sous-entend être à jour sur les procédures de clôture des comptes. Mais également d’avoir en main toutes les pièces justificatives nécessaires : reçus, bons de commande, factures fournisseurs, devis, etc. avec leurs duplicatas.

Centralisez vos factures sans effort et gagnez du temps dans la collecte de vos documents. Permettez à vos clients et collaborateurs de centraliser toutes leurs factures et collaborez ensemble depuis votre espace partagé. Demandez votre démo personnalisée pour en savoir plus

N° 4 : pensez « Scrum »

De plus en plus utilisée en entreprise, la méthode agile (« Scrum » en anglais) s’appuie sur 4 valeurs fondamentales : collaboration, application, équipe et acceptation du changement. Créée pour les projets de développement web à la base, cette approche du travail place le client et ses besoins en cœur du projet. En comptabilité, cette méthodologie marche particulièrement pour les dossiers importants, les cas complexes, qui nécessitent plusieurs interactions avec le client.

N° 5 : Communication is key

Sans grande surprise, c’est dans les entreprises et cabinets où la communication est la plus fluide que les saisons fiscales se déroulent le mieux. Même à distance, où il est facile de se sentir isolé, et de ne pas ressentir l’impact de son travail au quotidien, faire des efforts pour garder le contact et communiquer, notamment en cas de difficultés, est primordial. Cela vaut pour vos collaborateurs, mais aussi pour vos clients et fournisseurs.

En tant qu’entreprise, votre période fiscale ne doit pas empiéter sur la relation avec vos clients : vos prestations habituelles (livraisons de biens, services) doivent être maintenues dans les délais. Show must go on, en quelque sorte…

En tant qu’expert(e)-comptable, en cabinet ou en libéral, c’est une période de saturation pour vous. Priorisez vos tâches et vos dossiers. Informez vos clients que votre quotidien est (très) chargé et que tout ce qui ne constitue pas une priorité absolue va devoir attendre.

L’APPORT DES TECHNOLOGIES DANS LA GESTION DE LA CRISE SANITAIRE

En 2021, difficile de se passer du digital en entreprise. L’automatisation des tâches administratives et la gestion électronique des documents sont devenues prioritaires en entreprise. Des évolutions qui ont entraîné une modification en profondeur des processus internes.

Vous êtes un DAF ou un dirigeant de start-up, TPE ou PME ? Voici quelques exemples de solutions digitales à mettre en place dans votre structure :

  • Gestion comptable : Quickbooks, Pennylane, Fygr.

  • Traitement des factures fournisseurs : Libeo.

  • Relance et recouvrement : Legalcity, ActifCréances.

  • Assurance : Dimpl.

  • Gestion des dépenses : Soldo.

  • Mail automation : MailChimp, Sendinblue, Mailjet.

Profiter des atouts de la digitalisation, c’est la meilleure façon de s’assurer une période comptable sans accroc. D’autant plus que ces solutions sont idéales en télétravail : installées sur des serveurs distants (SaaS), elles sont accessibles depuis n’importe quel support (PC, smartphone, tablette), à n’importe quel endroit :

  • Pas de licence ni de parc informatique à acheter ;

  • Pas de maintenance ou de mise à niveau (le fournisseur s’en charge) ;

  • 0 € frais de formation à prévoir.

CEO, expert(e)s-comptables, Libeo est la solution pour gérer et payer les factures de votre entreprise.

Témoignage client : Marcel Nakam, directeur général de Jonak :

"Libeo a été une brique clé dans la modernisation de notre service comptable. Parce que nos fournisseurs se modernisent en même temps que nous, et parce que Libeo est vraiment simple à utiliser." Lire la suite.

Découvrez ce que Libeo peut faire pour vous en demandant votre démo personnalisée

CTA paiement

FOIRE AUX QUESTIONS

À quelle date se termine la période fiscale 2021 ?

Mardi 4 mai 2021 est la date limite pour souscrire les déclarations et télédéclarations concernant :

  • la régularisation de TVA

  • la CVAE

  • la déclaration de résultats

  • les déclarations 2071 et 2072 (pour les SCI)

  • l’audiovisuel public

Bon à savoir : pour toutes ces démarches, l’administration fiscale accorde un délai supplémentaire de 15 jours calendaires accordé aux professionnels et entreprises qui déclarent et transmettent leurs documents en ligne.

Comment dit-on « période fiscale » en anglais ?

Les Anglo-Saxons emploient l’expression « tax period » ou « fiscal period ».

Derniers articles d'expertise-comptable