Ratio de liquidité

Qu’est-ce que le ratio d’autonomie de liquidité ?

Malgré la rentabilité qu’elles affichent, de nombreuses entreprises déclarent faillite en raison de difficultés de trésorerie. Pour éviter d’en arriver à ce stade, l’entreprise doit calculer et analyser son ratio de liquidité.

Grâce à lui, elle pourra évaluer sa capacité à honorer ses dettes à court terme ou agir rapidement si tel n’est pas le cas. Libeo vous explique ce qu’est le ratio de liquidité et comment l’utiliser pour votre entreprise.

Ratio de liquidité : qu’est-ce que c’est ?

Le ratio de liquidité est un indicateur qui est utilisé par les entreprises pour mettre en relation leur actif et leur passif court terme. C’est-à-dire qu’on va mettre en comparaison :

  • les inventaires de stocks,

  • les créances clients,

  • les véhicules ou encore les brevets,

Avec les dettes de l’entreprise : dettes fournisseurs, fiscales et sociales.

CTA paiement

Exprimé sous la forme d’un coefficient ou d’un pourcentage, ce ratio financier permet à l’entreprise de savoir si elle est solvable à court terme grâce à ses liquidités. Ces dernières représentent en effet le fonds de roulement qui n’intègre pas les investissements à long terme. Le ratio de liquidité offre ainsi une visibilité à l’entreprise sur ses capacités de remboursement rapide ou non des dettes à court terme arrivées à échéance. On parle aussi de ratio de liquidité immédiate.

Bon à savoir : le ratio de liquidité ne doit pas être confondu avec le ratio de solvabilité qui évalue la solvabilité de l’entreprise sur le long terme. Ce dernier compare ainsi l’actif et le passif immobilisés de l’entreprise.

Comment calculer le ratio de liquidité ?

Le ratio de liquidité oppose deux éléments présents au bilan de l’entreprise, pour mettre en évidence les liquidités dont elle dispose à un instant T. Voici comment calculer et interpréter ce ratio financier.

Ratio de liquidité : formule

Il existe deux formules de calcul pour évaluer le ratio de liquidité d’une entreprise. La première consiste à :

  1. Déduire les stocks de l’actif circulant,

  2. Diviser le résultat obtenu par les dettes à court terme,

  3. Puis à multiplier le tout par 100.

Soit la formule suivante :

(Actif circulant — Stocks/Dettes à court terme) x 100 = Ratio de liquidité

La seconde consiste à :

  1. Additionner les disponibilités aux créances clients,

  2. Diviser le résultat par les dettes à court terme,

  3. Puis à multiplier le total par 100.

Soit la formule suivante :

(Disponibilités + Créances clients/Dettes à court terme) x 100 = Ratio de liquidité

L’ensemble des données utilisées pour évaluer ce ratio financier sont actuelles ou passées. Le ratio de liquidité ne permet pas à l’entreprise de se projeter dans l’avenir.

Bon à savoir : les actifs et les dettes à court terme sont ceux qui ont été engagés dans l’année, ou sur un même cycle d’exploitation. L’ensemble des données nécessaires au calcul figurent au bilan comptable de l’entreprise.

Ratio de liquidité : interprétation

La valeur de référence pour interpréter le ratio de liquidité est égale à 1. Pour que l’entreprise soit considérée comme solvable à court terme, le ratio de liquidité doit être supérieur à 1.

Si tel est le cas, l’entreprise peut financer son passif circulant grâce à son actif circulant. Elle est donc en capacité de régler ses dettes à court terme tout en développant son activité.

Lorsqu’il est inférieur à 1, l’entreprise n’est pas en pleine capacité de répondre à une demande de remboursement émanant de l’ensemble de ses créanciers. Il peut s’agir de la conséquence d’un fonds de roulement négatif. L’entreprise qui se trouve dans cette situation est en difficulté si ses créanciers exigent d’elle qu’elle les rembourse sans attendre. Un ratio de liquidité bas n’est pas forcément mauvais signe : il peut juste indiquer que l’entreprise est en attente de paiement.

CTAS-blog-paiement-factures

Lorsqu’il est trop important, l’entreprise est en revanche considérée trop prudente dans la gestion de ses actifs. C’est un résultat inquiétant, car cela peut signifier qu’elle n’est pas capable d’utiliser ses actifs convenablement.

Bon à savoir : bien que très utile à l’entreprise et aux tiers qui interagissent avec elle, le ratio de liquidité n’offre qu’une visibilité à un instant T de l’état de santé financier de l’organisation. Il peut d’ailleurs varier sensiblement d’une semaine à l’autre.

Pourquoi calculer le ratio de liquidité ?

Le ratio de liquidité est un ratio financier important. Exprimé en pourcentage, il permet de quantifier les liquidités dont dispose l’entreprise lors d’un exercice comptable.

Il est utilisé en premier lieu par l’entreprise pour effectuer des analyses, évaluer sa bonne santé financière et identifier sa capacité à maintenir son exploitation. Il permet à l’entreprise de s’assurer qu’elle peut honorer rapidement ses dettes à court terme. Grâce au ratio de liquidité, elle connaît précisément le montant qui peut être investi, et a plus facilement accès à des conditions de crédit avantageuses.

Le ratio de liquidité est tout aussi utile aux banques, investisseurs et fournisseurs, ou encore aux repreneurs qui l’analysent avant de faire affaire avec l’entreprise.

Bon à savoir : attention, l’entreprise ne doit pas comparer son ratio de liquidité avec celui d'entreprises de secteurs différents. En effet, un ratio élevé peut être normal dans une industrie spécifique mais pas dans une autre.

Derniers articles gestion de trésorerie