Site icon Libeo

Gestion de trésorerie : définition et conseils

gestion de trésorerie

Toutes les entreprises, depuis les microentreprises aux grands groupes en passant par les PME, ont un point commun : se développer et devenir rentable. Ce qui inclut : trouver de nouveaux clients, développer son activité, bien tenir ses comptes, respecter les délais, gérer sa trésorerie, être payé à la date prévue… Tout cela impacte la gestion de trésorerie de l’entreprise. Pour pérenniser son activité, savoir gérer efficacement ses flux de trésorerie, entrants et sortants, est un passage obligé. On fait le point.


Gestion de trésorerie : définition

Avant tout, qu’appelle-t-on exactement la « trésorerie » en entreprise ?

Cash is King : qu’est-ce que la trésorerie en entreprise ?

La trésorerie d’entreprise désigne l’ensemble des sommes d’argent que possède une entreprise à un instant T. Elle regroupe non seulement les sommes liquides disponibles en caisse, mais aussi tous les fonds disponibles sur les comptes bancaires d’une société. Appelés « liquidités », ces fonds sont aisément accessibles pour l’entreprise et elle peut les utiliser pour financer des projets ou couvrir des dépenses imprévues.

Le solde de trésorerie peut être excédentaire ou déficitaire en fonction du delta entre les entrées et les sorties d’argent. S’il est en excédent, c’est généralement considéré comme une bonne nouvelle. Cela dit, attention, car il convient toutefois de noter que l’argent visible sur les comptes d’une entreprise n’est pas nécessairement disponible. Un solde en excédent pour cacher des factures fournisseurs en attente de paiement par exemple, ou des créances à venir.

Gérer sa trésorerie à court terme permettra donc à l’entreprise d’anticiper sa situation financière. À long terme, c’est un moyen de parer à toute éventualité en maintenant un équilibre financier dans ses différents comptes. La gestion à long terme permet également de réaliser des placements bancaires, en dégageant la part du solde pouvant être affecté à de l’épargne d’entreprise.

Utiliser un tableau de trésorerie

Au lieu de se baser sur l’argent disponible, il vaut mieux prendre en compte le solde de trésorerie pour connaître davantage l’état de santé financière d’une entreprise. Pour cela, il convient de dresser un tableau de trésorerie. Il permet d’évaluer les entrées et sorties d’argent prévues sur une année. Il existe souvent un décalage entre les revenus et les dépenses. En effet, dans le cas des factures fournisseurs par exemple, les délais de paiement peuvent varier d’une entreprise à l’autre par exemple. Ce qui entraîne parfois des décalages…

Construire et mettre quotidiennement à jour un tableau précis permet alors de conserver une vision claire des opérations menées.

Source : Le Coin des Entrepreneurs

Ce tableau permet donc de récapituler l’ensemble des flux d’argent entrant et sortant dans votre entreprise. Celui-ci vous aidera également à prendre des décisions importantes au moment d’investir ou de réaliser des opérations financières pouvant avoir un impact sur votre société. De plus, une bonne gestion financière représente un argument de taille à l’heure de réaliser des négociations avec votre banque ou vos partenaires financiers (fonds d’investissement, business angels, etc.). Si vous déposez un dossier pour obtenir un crédit par exemple…

 

82% ont une bonne image de leur banque selon la Fédération bancaire française. Pour autant, n’hésitez pas à changer d’enseigne pour profiter de services et de tarifs plus avantageux pour la gestion de votre entreprise. Banques en ligne, néobanques, etc. Le marché bancaire est aujourd’hui beaucoup vaste et diversifié. Un gérant doit toujours comparer les offres de plusieurs banques avant de s’engager, et vérifier les produits proposés mais aussi les différents types de carte bancaires proposés, le montant des frais à l’étranger, les assurances ou encore la réalisation des opérations de caisse.

Analyse de la gestion de la trésorerie dans une entreprise

Gérer efficacement ses finances nécessite quelques notions de base en comptabilité.

Solde de trésorerie d’une entreprise

Le solde de trésorerie, c’est quoi ? Le calcul est simple : solde de vos comptes + vos revenus — vos dépenses. Vous devez donc tenir compte de votre prévision de trésorerie. À savoir l’ensemble des encaissements et décaissements sur une année. Un inventaire de toutes les entrées et sorties d’argent à venir doit être réalisé, et le plan de trésorerie est un outil puissant pour cela.

Bien sûr, ce ne sont que des projections et il n’est pas possible de prévoir l’imprévisible. Néanmoins, vous pouvez anticiper en prévoyant des dépenses supplémentaires à hauteur de quelques pour cent. Ces prévisions budgétaires vous permettront ainsi de réduire le risque financier et de faire face aux imprévus. Gardez en tête que vous devez être le plus exhaustif et organisé possible, car votre trésorerie est un indicateur précis de la santé de votre activité.

Le fonds de roulement

La notion de besoin fonds de roulement (BFR) correspond à la somme des dépenses nécessaires au fonctionnement de l’entreprise et de son activité : fournisseurs, abonnements, salaires, loyer, taxes et impôts, etc. Au moment d’effectuer le calcul de votre trésorerie, vous devez donc impérativement prendre en compte ces frais souvent incompressibles. Vous pourrez ainsi honorer ces dépenses et calculer une marge bénéficiaire.

Afin de limiter le besoin en fonds de roulement, il est recommandé de raccourcir au maximum les délais de paiement accordés au client. Cela permettra d’accélérer la rentrée d’argent et donc de réduire les créances clients.

Quelles solutions pour une bonne gestion de trésorerie ?

Vous l’aurez compris, gérer la trésorerie de votre entreprise est essentiel pour assurer la bonne santé financière de celle-ci. À plus forte raison si vous travaillez dans la vente de produits et attendez chaque mois de nombreux paiements (clients/fournisseurs). Mais cette mission nécessite beaucoup de temps et des compétences liées au métier de la comptabilité.

Recruter un responsable administratif et financier

Pour vous aider à bien gérer vos finances, le recrutement d’un comptable, et plus particulièrement d’un responsable administratif et financier, peut être une solution. Bien sûr, cela représente une dépense supplémentaire que toutes les entreprises ne peuvent pas se permettre. Dans les petites structures comme les TPE ou les startups par exemple, il n’est pas rare de voir le dirigeant endosser la double casquette de CEO et comptable…

Certes, il existe de nombreux livres et cours disponibles en ligne formant à la gestion de trésorerie, en format PDF ou Excel. Mais cette formation, chronophage, ne remplace pas l’expertise ni l’efficacité d’un(e) professionnel(le).

Afin de vous aider dans la gestion de votre trésorerie, de nombreux modèles de tableaux de trésorerie sont disponibles en ligne. Le plus important est d’être constant et rigoureux dans cette tâche qui nécessite d’être effectuée très régulièrement.

Mettre en place une gestion centralisée de trésorerie

Très prisée des grands groupes, la gestion centralisée de trésorerie vise à mieux gérer les besoins et les excédents en liquidités des entreprises appartenant au même groupe. Ainsi, leur niveau d’endettement global est réduit à court terme et les taux d’intérêt sont plus avantageux.

Utiliser un logiciel de gestion de trésorerie

Deuxième solution si vous n’avez ni les moyens, ni le temps, ni l’envie de gérer vous-même votre trésorerie/de recruter un comptable : le logiciel de gestion de trésorerie. De plus en plus prisées par les entrepreneurs, ces solutions digitales offrent un gain de temps réel par rapport à la tenue quotidienne, manuelle et souvent complexe, d’un tableau Excel. 

Concrètement, comment ça marche ? La gestion de trésorerie est assurée par un logiciel ou une solution hébergée sur le CloudTous les calculs et suivis de vos finances sont effectués automatiquement, en temps réel. Un logiciel de trésorerie en ligne vous offre une vision précise de la santé de votre activité, et se charge des tâches à faible valeur ajoutée :

Oubliez Excel : voici à quoi ressemble la gestion de trésorerie avec Libeo, depuis votre Tableau de Bord, retrouvez la synthèse de vos dépenses mensuelle, vos principaux fournisseurs et factures en cours  :

Vous avez également une vision détaillée de vos encaissements et décaissements mensuels, par compte, catégories et échéanciers :

Résultat ? Un gain de temps et des économies. En automatisant certaines tâches comptables, vous réduisez les délais de paiement, ce qui améliore la relation avec vos fournisseurs.

De cette façon, vous vous libérez du temps pour vous concentrer sur votre activité. Vos services comptables peuvent se concentrer sur les tâches à forte valeur ajoutée, et travailler dans de meilleures conditions.

Et niveaux prix ? La plupart des logiciels et solutions de gestion digitales proposent tout un panel d’offres adaptées à la structure et aux besoins de chaque entreprise.

Disposer d’une bonne gestion de trésorerie en entreprise permet d’optimiser son financement à terme et de sécuriser ses fonds. Pour gagner en temps et en simplicité, vous pouvez automatiser votre gestion de vos finances directement sur Libeo?

Foire aux questions

Qu’est-ce qu’un crédit de trésorerie ?

Il s’agit d’un emprunt contracté auprès d’un établissement bancaire par une entreprise en vue de pallier un besoin urgent de trésorerie. Le crédit de trésorerie peut prendre la forme d’un découvert autorisé ou encore de l’affacturage. Il s’agit d’une solution de financement à court terme, qui n’a pas vocation à devenir récurrente.

Qu’appelle-t-on l’excédent de trésorerie d’exploitation ?

En comptabilité, l’excédent de trésorerie d’exploitation (ETE) est le solde entre les flux de trésorerie générés effectivement par les produits encaissés et les charges d’exploitation décaissées.

Quitter la version mobile