snapshift

Gestion des RH : Snapshift au secours des restaurateurs

En CHR, le turn-over moyen se situe vers 20% pour la restauration traditionnelle et gastronomique, et grimpe jusqu’à 70% en restauration rapide. Or, une mauvaise gestion du personnel coûte cher : coûts de formation, de rupture de contrat, perte de fidélisation clients et risque pour la tenue comptable et la trésorerie du restaurant.

La gestion du personnel en CHR, un parcours semé d’embûches

Les ressources humaines (RH) constituent probablement le défi le plus important pour la plupart des entreprises de restauration : entre la gestion des recrutements, des plannings, les problèmes de communication, de convention, de législation, etc. C’est un véritable painpoint pour les restaurateurs. Or, la gestion du personnel impacte le directement le pilotage de l’activité, à plusieurs niveaux :

  • Planning : la création et gestion des plannings des employés est un véritable numéro d’équilibriste. Souvent, il en résulte de nombreuses heures perdues à rédiger les fiches de postes, lister les missions, créer les horaires, traces écrites, etc. Ce qui aboutit à une mauvaise communication avec les salariés, voire des départs.

  • Time Control : le management passe par le contrôle de la présence, des absences et des retards. Sans une bonne gestion du personnel, la comptabilisation des heures réelles, des jours fériés, du travail de nuit, etc. est rapidement faussée. Ce qui impacte à la fois les finances du restaurant et la paie des salariés.

  • Complexité du cadre législatif : entre les différentes conventions collectives, les spécificités des contrats salariés, etc. pas évident de s’y retrouver. D’autant que les conventions collectives évoluent, et qu’il est souvent difficile pour les gérants de se tenir au courant des changements.

  • Difficultés et perte de temps sur des tâches administratives chronophages, comme la tenue du registre du personnel, l’édition des contrats de travail… 

  • Productivité : une mauvaise gestion de la masse salariale détériore la productivité. Surtout dans les restaurants multisites, comme les franchises, où le gérant n’a qu’une visibilité très réduite sur l’activité de ses restaurants.

En 2022, rares sont les secteurs d’activité à ne pas avoir pris le virage digital : relations avec les fournisseurs, commandes des produits, réservations en ligne, collecte et paiement des factures, etc.

Accounts payables FR

PASSEZ DU TEMPS AVEC VOS ÉQUIPES, PAS SUR VOS FACTURES.

Le digitale est là pour ça. En un clic, Libeo s'occupe pour vous du paiement de vos fournisseurs et vous fait gagner 3 jours par mois.

Demander une démo

La digitalisation incontournable des processus RH en CHR

Pourtant, alors qu’elles jouent un rôle décisif au sein de toute entreprise, les RH conservent des méthodes encore assez traditionnelles. Afin de mieux leur permettre de répondre aux défis du quotidien, des solutions existent qui permettent de dématérialiser et automatiser les tâches quotidiennes d’un pôle RH : gestion de la paie, des plannings, des absences, recrutement, etc. C’est le cas de Snapshift, une solution spécialisée dans le planning en restauration.

Plus qu’un atout, la digitalisation des processus RH est une nécessité dans le CHR, marqué par un taux de turnover parmi les plus élevés de France. Par-delà la question du gain de temps, il s’agit de rendre la communication et la gestion du personnel plus simple, plus fluide et plus performante. Ce faisant, le gérant renforce sa marque employeur et pérennise son activité.

Cela passe par la mise en place de plusieurs actions :

  • Fluidifier la gestion des plannings pour simplifier sa gestion RH.

  • Automatiser la paie pour faciliter le travail des comptables.

  • Limiter les risques d’erreurs grâce à une veille légale régulière, en prévenant les chef (fe) s d’entreprise en cas d’évolution des clauses de leur convention collective par exemple.

  • Améliorer les recrutements en gagnant du temps sur les obligations légales, l’intégration des données des nouveaux collaborateurs.

  • Simplifier les tâches administratives

Communication, image de marque, formation, recrutement : quels sont les enjeux de la digitalisation des franchises en 2022 ?

CHR-checklist
CHECKLIST
RESTAURATION : 4 CONSEILS POUR GÉRER SA TRÉSORERIE

Lorsqu’on dirige un restaurant, les imprévus sont monnaie courante. Les transactions sont nombreuses, chaque fournisseur à ses propres habitudes et/ou contraintes. La clé pour vous en sortir ? L’anticipation.

Télécharger la checklist

Pilotage de l’activité : Snapshift et Libeo, le combo gagnant ?

Snapshift et Libeo pour optimiser le FOH & BOH de votre restaurant

Le pilotage d’un restaurant requiert une attention particulière, et surtout, constante. À tout instant, les équipes attribuées doivent garder le contrôle sur les activités Front-oh-House (FOH) et Back-of-House (BOH) :

  • La « Front of House » (FOH), désigne tout ce que vos clients peuvent voir depuis la salle : la cabine d’hôtesse, la salle à manger et tous les employés et équipements nécessaires au bon fonctionnement de cette partie de votre restaurant.

  • Le « Back of House » (BOH), ce que les clients ne peuvent pas voir : la cuisine, les chambres froides, l’entrepôt, les bureaux, etc. 

Pour qu’un restaurant fonctionne correctement, l’avant de la maison et l’arrière de la maison doivent se coordonner, et pouvoir communiquer facilement. Pour maximiser la performance des employés et la qualité du service, il faut que le Front-of-House et le Back-of-House soient connectés. Cette connexion implique une communication fluide, mais s’appuie aussi sur des solutions digitales :

Snapshift assure la bonne gestion des plannings, de la paie, la planification et le suivi des heures. Pour un gérant de restaurant, c’est une excellente façon de garder le contrôle sur la masse salariale et la productivité quotidienne.

De son côté, Libeo automatise la collecte, le paiement et le traitement comptable des factures. Grâce à ses différentes intégrations techniques (QuickBooks, Sage, Cegid Loop, MEG, etc.), la solution réunit le paiement et la comptabilité. Une fonctionnalité qui réduit sensiblement le risque d’impayés, de pertes de documents et pérennise la relation fournisseur.

Snapshift et Libeo pour optimiser le Prime cost 

En CHR, le prime cost exprime le rapport total entre les coûts de ressources alimentaires utilisées plus les coûts de main-d’œuvre employée et le chiffre des ventes. Cet indicateur de performance permet aux restaurateurs d’ajuster leur stratégie de ventes et la gestion du personnel, en vue de générer du profit. C’est là que les associations de solutions comme Snapshift et Libeo prennent tout leur sens. En automatisant la comptabilité fournisseur (centralisation, traitement et paiement des factures) et la gestion des RH, le restaurateur optimise son prime cost, le pilotage de son activité, et bénéficie d’une meilleure gestion de trésorerie grâce au calcul :

C’est autant de temps libéré pour suivre votre activité au jour le jour : nombre de couverts, ticket moyen, évolution du CA, du BFR. Mais surtout, c’est sécuriser la relation fournisseur en respectant les délais de paiement et renforcer les liens entre le manager et ses équipes.

Accounts payables FR

PASSEZ DU TEMPS AVEC VOS ÉQUIPES, PAS SUR VOS FACTURES.

Le digitale est là pour ça. En un clic, Libeo s'occupe pour vous du paiement de vos fournisseurs et vous fait gagner 3 jours par mois.

Demander une démo

Derniers articles restauration