rapprochement bancaire

Comment faire son rapprochement bancaire pour optimiser sa trésorerie?

Le rapprochement bancaire consiste à vérifier la concordance entre les relevés bancaires et les opérations comptables. Bien qu’il ne soit pas obligatoire, il est avisé d’en effectuer un par mois afin de conserver une vision claire de sa trésorerie.

En effet, de nombreuses erreurs se glissent dans la comptabilité et seul le rapprochement bancaire permet de les identifier. Découvrez dans cet article comment faire son rapprochement bancaire en 3 étapes détaillées avec images à l’appui.

DE QUOI AVEZ-VOUS BESOIN ?

Pour réaliser votre rapprochement bancaire, munissez-vous des documents suivants :

  • Les extraits de comptes de la période visée ;

  • Le grand-livre ou l’extrait de compte 512 concerné ;

  • Le dernier état de rapprochement bancaire ;

  • Les justificatifs des mouvements de trésorerie (remises de chèques, remises d’espèces).

Une fois paré, rendez-vous sur Excel.

Lire aussi : Comprendre le rapprochement bancaire en 5 questions

Accounts payables FR

SIMPLIFIEZ-VOUS LA COMPTABILITÉ

QuickBooks, Sage, Cegid Loop, MEG : Libeo s'intègre avec les meilleurs logiciels comptables du marché pour simplifier vos opérations de rapprochement bancaire et de pointage comptable.

Demander une démo

LES ÉTAPES POUR RÉALISER SON RAPPROCHEMENT BANCAIRE SUR EXCEL

Étape #1 : Construire son tableau

Comme souvent lorsqu’il faut manier des chiffres, Excel est notre meilleur ami. Le plus simple consiste à créer un tableau qui va vous aider à comparer toutes les transactions qui apparaissent sur le relevé de votre compte en banque avec les écritures comptables :

  • Une première ligne avec le montant qui figure sur le relevé bancaire ;

  • Un tableau à 2 colonnes pour les montants au débit et au crédit enregistrés en banque dans votre comptabilité, mais qui n’apparaissent pas sur le relevé de banque ;

  • Un tableau à 2 colonnes pour les montants débiteurs et créditeurs qui figurent sur le relevé bancaire de votre entreprise, mais pas dans vos écritures comptables ;

  • Une ligne qui calcule le solde bancaire théorique en comptabilité ;

  • Une ligne avec le montant indiqué dans le compte banque en comptabilité ;

  • Une dernière ligne qui calcule l’écart entre les deux lignes précédentes.

Ainsi, vous allez pouvoir identifier les écarts de solde.

Étape #2 : Calculer son rapprochement bancaire

Pour débuter, munissez-vous de vos relevés de compte bancaire et suivez les étapes suivantes :

  1. Établir les soldes de départ : solde du compte bancaire et solde du compte comptable.

  2. Croiser les opérations entre le compte bancaire et le compte comptable 512 :

    1. Regarder tous les paiements enregistrés (chèques, virements, dépôts d’espèces ou remboursements de frais)

    2. Vérifier tous les paiements émis (virements, lettres de change, retraits, paiements en carte bleue)

    3. Concentrez-vous enfin sur les chèques, un par un.

  3. Établissez la congruence finale et faites apparaître les soldes rapprochés.

Lire aussi : Comment faire le lettrage comptable des comptes clients et fournisseurs ?

Étape #3 : Établir la concordance de l’état de rapprochement bancaire

Il s’agit de vérifier ligne par ligne si le relevé bancaire correspond aux enregistrements comptables. L’idéal est que chaque entrée soit agrémentée des documents justificatifs (ce qui sera très utile à votre expert-comptable pour réaliser la Piste d’Audit fiable).

Il est fréquent que des divergences ou écarts soient remarqués. Le décalage entre vos opérations financières et les dates d’écriture bancaire en sont souvent la cause. Les autres raisons sont par exemple souvent dues à des erreurs de saisie sur les montants ou des factures saisies en double.

S’il vous arrive d’avoir des écritures manquantes, vous pouvez les ajouter dans votre compte 512 sur votre logiciel comptable.

Ceci est la méthode historique, mais aujourd’hui, de nombreuses TPE et PME s’équipent de logiciel en SaaS afin de gagner du temps, économiser de l’argent et se soulager de pénibles efforts.

LE RAPPROCHEMENT BANCAIRE AVEC UN SAAS

Laurent Dufour, entrepreneur et fondateur du blog du dirigeant parle d’utiliser un logiciel dans ces termes :

« La plupart du temps, les solutions proposées soulagent et facilitent le travail administratif du dirigeant ou de ses équipes. L’utilisation d’un outil de rapprochement bancaire nous apporte 3 avantages qui nous paraissent essentiels :

  • Il permet un gain de temps substantiel. Le gain de temps apporté par un outil de rapprochement bancaire est très important. De nombreux entrepreneurs (commerçants, dirigeants…) passent du temps à pointer leurs relevés bancaires ou à faire leur rapprochement bancaire sur Excel. Ils préféreraient utiliser ce temps pour traiter d’autres sujets importants.

  • Il donne une vision claire, précise et à jour de la trésorerie disponible. Bien souvent, les dirigeants jugent le niveau de leur trésorerie en additionnant le montant des liquidités présentes sur leurs comptes en banques. Pourtant, ce montant n’est pas précis, car il ne prend pas en compte les décalages de dates. Le rapprochement bancaire permet de calculer le solde bancaire théorique de votre entreprise, qui tient compte de l’ensemble des flux financiers en cours.

  • Il facilite et allège le travail de l’expert-comptable. Le temps passé par les experts-comptables pour effectuer le rapprochement bancaire est nécessairement refacturé dans leurs honoraires. Leur proposer un état de rapprochement bancaire permet de négocier les honoraires à la baisse. »

La gestion financière et comptable de votre entreprise requiert beaucoup de temps et souffre d’un paradoxe : si elle n’est pas performante, l’entreprise est en danger ; quand l’entreprise est performante, ce n’est jamais grâce à sa gestion comptable. En effet, le temps libéré par l’automatisation de ses tâches administratives autorise à se concentrer sur la raison d’être de votre entreprise : sa croissance.

Alors, n’attendez plus pour vous équiper et réservez-dès aujourd’hui votre démo personnalisée ?

Gestor
Alexandre Murciano, expert-comptable chez Gestor , parle de libeo

"Libeo, c'est la digitalisation de notre offre de services. Cela nous permet d’améliorer la valeur ajoutée des missions que nous proposons à nos clients. Ils veulent des rapports immédiats, et c’est ce que nous leur offrons avec Libeo."

Voir le témoignage

Derniers articles comptabilité