Gestion de trésorerie optimisée

5 min

Les bienfaits d’une gestion de trésorerie optimisée

La gestion de trésorerie est un aspect essentiel de la gestion financière d'une entreprise. En effet, la santé d’une société dépend en grande partie de la gestion des fonds dont elle dispose : équilibre des dépenses et des recettes, visibilité sur ses investissements, anticipation budgétaire, etc.

Alice Bled

Alice BLED • Libeo

Publié le | Mis à jour le

La gestion de trésorerie, garante de la santé financière d’une entreprise

Ainsi, de plus en plus d'entreprises s’attachent à optimiser leur gestion de trésorerie pour ne plus naviguer à vue en permanence. Dans cet article, nous allons explorer les bienfaits d'une gestion optimisée des flux de trésorerie qui vous permettra de maximiser votre liquidité, de gagner en stabilité financière et de minimiser vos coûts.

synchronisation-libeo-fygr

Suivez l'état de votre trésorerie en temps réel

Profitez d'une solution intégrée de pilotage de trésorerie et d'optimisation du poste fournisseurs

Essayer maintenant

Qu’est-ce que la gestion de trésorerie ?

Tout d’abord, il est nécessaire de rappeler à quoi correspond exactement la gestion de trésorerie d’une société. 

Ce terme désigne tout simplement le processus qui consiste à gérer les flux de trésorerie entrants et sortants d'une entreprise. Cela implique la gestion des encaissements, des paiements, des investissements et des emprunts. 

Pour rappel, la trésorerie d’entreprise est composée de l’ensemble des disponibilités financières d’une société à un instant T :

  • Sur les comptes bancaires ;
  • Dans les caisses ;
  • Dans des valeurs mobilières de placement.

Cette tâche est absolument essentielle pour assurer la pérennité de l'entreprise et sa capacité à faire face à ses obligations financières à court terme.

Les objectifs de la gestion de trésorerie

Les principaux objectifs de la gestion de trésorerie sont de maximiser la liquidité de l'entreprise, de minimiser les coûts de financement, d'améliorer la rentabilité de chaque investissement et de réduire le risque d’une incapacité de paiement. 

Pour les atteindre, la trésorerie d’une société doit faire l’objet d’un suivi continu et attentif, alors même que le nombre de transactions quotidiennes explose. 

Ainsi, il est devenu presque impossible pour une équipe financière de tenir à jour une trésorerie manuellement, tant les flux à gérer sont denses. Elles sont donc de plus en plus nombreuses à automatiser certains processus.  

hero-checklist-tresorerie-libeo-fygr

Checklist

5 conseils pour automatiser la gestion de votre trésorerie

Une gestion de trésorerie automatisée = Une trésorerie bien gérée. Découvrez nos 5 conseils pour automatiser votre gestion de trésorerie.

Télécharger la checklist

Les bienfaits de la gestion de trésorerie optimisée

Amélioration de la liquidité

La gestion de trésorerie optimisée permet en premier lieu à une entreprise d'améliorer sa liquidité en ayant un accès rapide et facile à des fonds suffisants pour répondre à ses besoins financiers à court terme. 

Cela permet à l'entreprise de faire face à des dépenses inattendues ou de saisir des opportunités commerciales dès qu'elles se présentent.

Disposer de plus de liquidité permet, entre autres, de réduire les risques de cessation des paiements. En effet, une meilleure visibilité sur vos flux de liquidité vous permettra d'identifier les décalages de trésorerie qui pourraient porter préjudice à la finance de votre entreprise. 

Augmentation des profits

La gestion de trésorerie optimisée peut également augmenter les profits d’une entreprise. Citons trois exemples concrets pour illustrer cet avantage : 

  1. Réduction des coûts de financement : en cas d'insuffisance de trésorerie, l'entreprise est obligée de recourir à des financements externes, comme des prêts bancaires, qui peuvent être coûteux (frais d'agios, de commissions d'intervention, etc.). Améliorer sa gestion de trésorerie, c’est réduire sa dépendance aux financements externes coûteux.
  2. Optimisation du besoin en fonds de roulement (BFR) : la gestion efficace de la trésorerie participe à l'optimisation du BFR de l'entreprise, c'est-à-dire la différence entre les actifs circulants (les stocks et les créances clients) et les passifs circulants (dettes fournisseurs). En optimisant votre BFR, vous réduisez les coûts liés à la gestion des stocks et des créances clients, et vous augmentez la disponibilité des fonds pour financer les opérations courantes.
  3. Investissement de l'excédent de trésorerie : au lieu de stocker inutilement les excédents, il est vivement conseillé de les placer afin de générer des rémunérations intéressantes pour l’entreprise. Diverses possibilités s’offrent alors à vous, à commencer par les placements financiers : escomptes pour paiement anticipé, avances en compte courant, financement de nouveaux investissements, etc. 

Réduction des coûts

La gestion de trésorerie optimisée peut également aider une entreprise à réduire ses coûts, et ce de différentes manières : 

  • Réduction des frais financiers : intérêts sur les prêts, les frais de découverts et les frais de gestion de compte inactif. 
  • Réduction des coûts d'opportunité : une entreprise peut manquer des opportunités d'investissement si elle n'a pas une trésorerie suffisante au moment opportun. 
  • Meilleure négociation avec les partenaires financiers : paraître solvable, c’est rassurer ses créanciers.
  • Éviter les pénalités et les frais supplémentaires (par exemple liés aux retards de paiement).

En gérant les flux de trésorerie efficacement, une entreprise peut donc réduire drastiquement de nombreux coûts de manière directe ou indirecte. À ce titre, investir dans un logiciel d'optimisation comme Fygr devient très rapidement rentable. 

Autres bienfaits

En plus des avantages mentionnés ci-dessus, une gestion de trésorerie optimisée aide l'entreprise à prévoir ses besoins financiers futurs, ou encore à réduire les risques liés à la fluctuation des taux de change.

Quelles solutions pour une gestion de trésorerie optimisée ?

Nous venons donc de dresser une liste - non exhaustive - des très nombreux bienfaits pour une entreprise d’optimiser sa gestion de trésorerie. Voyons désormais quelles sont les solutions qui existent pour la mettre en place.

Évaluation des flux de trésorerie

Le premier réflexe à avoir pour une société qui souhaite optimiser la gestion de sa trésorerie est d'évaluer ses flux de trésorerie. Cela implique de tenir à jour les encaissements clients, les paiements fournisseurs, les investissements et les emprunts. 

Cela passe avant tout par la planification des flux. Il est primordial d'anticiper les entrées et sorties d'argent, en utilisant notamment un budget de trésorerie. 

Ce dernier permet de lister les encaissements et décaissements prévus sur environ 12 mois, et de les reporter dans un tableau. Il faut tenir compte des engagements financiers à court et à long terme, tels que les salaires, les impôts, les remboursements de prêts, les frais de location et les achats de matières premières.

Il est également important de prévoir les éventuels imprévus, comme les dépenses non prévues, les retards de paiement, ou les problèmes de production. 

Tableau 1 : Exemple simplifié de prévisions de trésorerie

MoisEncaissements clients Paiements fournisseursFlux de trésorerie net
Janvier50 000 €35 000 €15 000 €
Février60 000 €45 000 €15 000 €
Mars70 000 €55 000 €15 000 €
Avril80 000 €65 000 €15 000 €
Mai90 000 €75 000 €15 000 €
Juin100 000 €85 000 €15 000 €

Développement d'un plan financier

Une fois les flux de trésorerie évalués, il faut ensuite développer un plan financier pour optimiser la gestion de trésorerie. Celui-ci doit inclure plusieurs objectifs pour lesquels il faut mettre en place des stratégies spécifiques. 

Pour mesurer l’efficacité de celles-ci, il est enfin conseillé de construire ses propres indicateurs de gestion et de les suivre régulièrement. Ils donneront alors le “pouls” financier de l’entreprise au jour le jour. 

Pour réaliser cela, il est vivement conseillé de construire des tableaux ou des plans de trésorerie. Il existe trois grands modèles qui répondent à des besoins différents : 

  • Le plan annuel : il permet d’avoir une vision d’ensemble de votre trésorerie. Il prend notamment en compte les grosses sommes de dépenses et de recettes ponctuelles.
  • Le plan mensuel : effectué en début de mois, il offre une vision et des objectifs atteignables à moyen terme.
  • Le plan quotidien : il suit les flux au jour le jour et permet de visualiser le solde de sa trésorerie matin et soir.

Tableau 2 : Exemple de plan de gestion de trésorerie pour une entreprise

ObjectifStratégieMesure de performance
Maximiser les encaissements clientsProposer des réductions en cas de paiement anticipéRéduction du délai moyen de paiement client
Minimiser les paiements fournisseursNégocier des conditions de paiement plus avantageusesRéduction des frais financiers associés aux paiements fournisseurs
Évaluer les opportunités d'investissement rentablesAnalyse des opportunités d'investissementRentabilité des investissements

Utilisation des solutions technologiques

Comme nous venons de le voir, optimiser soi-même manuellement la gestion de sa trésorerie n’est pas une mince affaire. C'est pourquoi de plus en plus d’entreprises, de la TPE aux grands groupes, s'orientent vers des solutions technologiques pour améliorer leur gestion de trésorerie. 

Ces outils automatisent les processus financiers et offrent une visibilité en temps réel sur les flux de trésorerie. Ces plateformes “all-inclusive” permettent aussi le plus souvent de gérer les encaissements clients, les paiements fournisseurs et les investissements de manière plus efficace.

En conclusion, la gestion de trésorerie est essentielle pour assurer la pérennité financière d’une entreprise. En optimisant la gestion de sa trésorerie, une société peut, entre autres, améliorer sa liquidité, augmenter ses profits et réduire ses coûts. 

Pour toutes ces raisons, il devient presque indispensable pour une société d’investir dans des outils de gestion automatisée de trésorerie comme celui proposé par Fygr pour rester compétitive. Bien que cela puisse représenter un coût initial, les avantages de l'optimisation de la gestion de trésorerie l'emportent largement au bout du compte.

Thomas-Desnot-Altyma

"fygr et Libeo nous permettent de passer à une culture cash"

Thomas Desnot, fondateur du cabinet Altyma Experts, a pu rattacher la gestion du poste fournisseur et la gestion de trésorerie avec l’intégration Libeo et Fygr.

Lire le témoignage

Libeo, la solution de gestion
des dépenses pros

Automatisez vos règlements fournisseurs, contrôlez votre cash et optimisez enfin vos marges.

Essayer gratuitementLibeo overview

Vous aimerez aussi

fonds de roulement

Fonds de Roulement (FR) : définition, calcul et interprétation

Qu'est-ce que le fonds de roulement ? Un état de l'actif et du passif qui montre les liquidités à court terme d'une entreprise et indique si elle est en déficit ou en excédent. En d'autres termes, il s'agit de l'argent disponible pour assurer la raison sociale de l'entreprise. En bref, le fonds de roulement est le montant des liquidités dont vous disposez pour faire fonctionner votre entreprise.

4 min

Ratio de liquidité

Qu’est-ce que le ratio de liquidité ?

Le ratio de liquidité exprime la différence entre l'actif et le passif à court terme d'une organisation. À partir de ce ratio, l'entreprise évalue sa capacité à honorer ses dettes à court terme et, si tel n’est pas le cas, à prendre les décisions adéquates. Libeo vous explique ce qu’est le ratio de liquidité et comment l’utiliser pour votre entreprise.

5 min

excédent brut d’exploitation

Comment calculer l’excédent brut d’exploitation (EBE) ?

L’excédent brut d’exploitation, ou EBE, permet d’évaluer la santé financière de l’entreprise pour confirmer ou infirmer la rentabilité d’un cycle d’exploitation. Pourquoi et comment calculer l’excédent brut d’exploitation ? Libeo vous dit tout sur l’EBE.

5 min