escompte facture d’avoir

Peut-on faire un escompte sur une facture d'avoir ?

Vous souhaitez modifier ou annuler une facture après son émission ? Sur le plan comptable, c'est impossible : vous devez éditer une facture d’avoir.

La facture d'avoir peut être émise en cas d’erreur de facturation, de problème avec la marchandise ou la prestation, ou en cas de geste commercial, comme un escompte. Oui, mais peut-on appliquer un escompte sur une facture d’avoir ? Libeo vous dit tout.

Qu’est-ce qu’une facture d’avoir ?

Un avoir permet de corriger une facture déjà émise. Il s’agit d’un document comptable qui va permettre de modifier une facture établie au préalable.

La facture d’avoir est nécessaire pour corriger une facture qui ne respecte pas les obligations comptables. Dans la mesure où il est impossible de supprimer ou de modifier une facture déjà émise, il faut en éditer une nouvelle pour procéder aux modifications.

La situation est la même en cas d’erreur sur une facture : vous devrez en émettre une nouvelle pour comptabiliser le nouveau montant.

Même chose si un client insatisfait souhaite retourner une marchandise. Établir ce document permet d’annuler le paiement réalisé sur le plan comptable.

Libeo est la solution pour gérer et payer les factures de votre entreprise sans erreurs. Demandez dès maintenant votre démo personnalisée pour découvrir toutes ses fonctionnalités.

Jacques Drion - artisan des reseaux

Jacques Drion, directeur d'exploitation chez Artisans des Réseaux

"Avant, on consacrait 2 jours par semaine au paiement des fournisseurs. Aujourd’hui, c’est 15 min par jour. Pour les équipes opérationnelles, le taux d’erreurs de traitement des factures est proche de zéro."

Voir le témoignage


Enfin, la facture d’avoir est indispensable si vous souhaitez faire un geste commercial envers l’un de vos partenaires. À titre d’exemple, pour proposer une remise à un client qui a déjà réceptionné l’une de vos factures, il faut émettre une facture d’avoir pour comptabiliser la réduction.

Toutes les entreprises, qu’elles exercent dans un secteur B2B ou B2C peuvent émettre une facture d’avoir. Cette dernière constitue un argument marketing puissant. Elle permet en effet de rembourser le client si le produit vendu ne lui convient pas, par exemple, et offre une garantie de remboursement indiscutable.

Bon à savoir : La facture d’avoir est à distinguer de la facture d’acompte qui est émise pour le premier versement préalable au paiement du solde d’une commande.

Escompte et facture d’avoir : quelle différence ?

L’escompte de règlement est un avantage financier accordé au client qui paie comptant, ou avant le délai imparti pour effectuer le règlement. C’est l’entreprise fournisseur qui définit le taux de l’escompte, directement applicable au montant de la facture. L’escompte n’est pas obligatoire : il dépend du bon vouloir du fournisseur. De même, le client n’a pas l’obligation de payer de manière anticipée s’il ne désire pas en bénéficier.

Appliquer un escompte sur une facture d’avoir n’est pas possible puisque la facture à laquelle elle se réfère a déjà été émise et payée. L’escompte est en réalité matérialisé par la production d’une facture d’avoir. En effet, si le client paie avant le terme fixé et que vous lui aviez annoncé un escompte, vous devez émettre une facture d’avoir et régulariser la TVA.

Bon à savoir : si vous indiquez que l’escompte est net de taxe, vous n’avez pas besoin de régulariser la TVA et d’établir une facture d’avoir.

Vous devez réaliser une facture d’avoir pour un escompte ? Il faudra le comptabiliser comme suit :

  • Lors de l’émission de la facture : Débiter le compte 411 « clients », créditer le compte 707 « ventes de marchandises », et créditer le compte 44571 « TVA collectée ».

  • Lors de la réception du règlement anticipé : Débiter le compte 512 « Banques », débiter le compte 665 « escomptes accordés », et créditer le compte 411 « clients ».

Comment établir une facture d’avoir ?

Une facture d’avoir est avant tout une facture qui doit répondre aux mêmes obligations légales que les autres. Elle doit comporter un certain nombre d’informations pour affirmer son caractère juridique. Doivent notamment figurer sur une facture d’avoir :

Le terme « avoir » doit être mentionné sur la facture, ainsi que le numéro du document auquel elle se réfère. De même, le montant net à déduire vient remplacer le montant net à payer.

La facture d’avoir doit également faire apparaître les modalités de paiement. Il peut par exemple s’agir d’un remboursement par tout moyen, d’une remise sur une facture à venir ou de l’émission d’un bon d’achat.

Quant à sa numérotation, la facture d’avoir peut intégrer la chronologie des autres factures. Un système propre à elle peut aussi être constitué afin de la dissocier des autres factures.

Bon à savoir : lorsque la facture d’avoir est créée pour un escompte, il faut la comptabiliser. Si un escompte est accordé au client, il constitue une charge financière. Il faut alors débiter les comptes 665 « escomptes accordés » et 44 571 « TVA collectée », et créditer le compte 411 « clients ».

Réunissez le paiement et la comptabilité : Libeo s’intègre avec les meilleurs logiciels comptables du marché.

Accounts payables FR

GÉREZ VOS FACTURES, TOUT SIMPLEMENT

Grâce au suivi des finances en temps réel, automatisez vos opérations de rapprochement bancaire, accédez à vos historiques de paiement et contrôlez vos ratios financiers.

Demander une démo

Derniers articles factures