fraude au virement

Comment lutter contre la fraude au virement en entreprise ?

Chaque année en France, 7 entreprises sur 10 sont victimes de fraude. Avec des techniques de plus en plus sophistiquées. Lutter contre la fraude au virement se place comme un sujet prioritaire pour les Directions financières en 2021.

Un enjeu au cœur des préoccupations, surtout avec la crise sanitaire, qui a entraîné une explosion des attaques frauduleuses en entreprise. Comment protéger votre entreprise de la fraude ?

LA FRAUDE AU VIREMENT : UNE MENACE QUI NE CESSE D’ÉVOLUER

Avec un préjudice moyen subi par les entreprises françaises en 2020 qui s’élève à 1,4 MD de dollars selon une étude PwC, la fraude au virement représente un enjeu majeur pour les entreprises. Si bien qu’en 2021, elle se place comme un sujet prioritaire pour 89% des Directions financières.

Catégorisée par plusieurs méthodes, elle représente une menace redoutable pour les entreprises car elle vise à exploiter la moindre faille d’une société. Avant de lancer une attaque, les fraudeurs ou organisations criminelles réalisent un important travail de recherche sur l’entreprise et ses employés pour savoir :

Leur objectif est simple : mettre à mal les processus des entreprises et passer entre les mailles des contrôles réalisés par les équipes finance.

QUELLES MENACES PÈSENT SUR LES ENTREPRISES ?

Jonglant entre méthodes traditionnelles et cyber, les fraudeurs redoublent d’imagination pour mettre en place des tentatives de fraude au virement toujours plus performantes et redoutables.

La fraude au faux fournisseur, méthode n°1 des fraudeurs

Avec cette méthode utilisée dans 48% des cas, l’escroc tente de se faire passer pour un fournisseur connu de l’entreprise. Par mail ou téléphone, il demande l’ajout ou la modification des données bancaires du fournisseur. Cela afin de s’initier durablement dans le référentiel tiers de l’entreprise, et d’obtenir les futurs paiements en son nom.

La fraude au président, ou arnaque au faux ordre de virement (FOVI)

2e méthode la plus répandue (38% des cas) ; l’escroc va usurper l’identité d’un dirigeant ou collaborateur haut placé de l’entreprise. Il demande la réalisation immédiate d’un virement urgent et confidentiel, et utilise généralement le ton de la flatterie ou, au contraire, de l’intimidation pour convaincre son interlocuteur.

La Cyberfraude

Aujourd’hui, 50% des tentatives de fraudes en entreprise relèvent d’une cyberattaque. Si les méthodes de phishing ou de ransomware font de plus en plus parler d’elles, de nouvelles technologies voient le jour comme celle du Deepfake (reproduction du visage ou de la voix), qui en plus d’être difficiles à identifier devient de plus en plus répandue.

POURQUOI LES DIRECTIONS FINANCIÈRES SONT-ELLES À RISQUE ?

Les évolutions technologiques et les périodes de crise représentent une formidable opportunité pour les fraudeurs, qui en ont bien conscience. Pour réagir face aux menaces, des dispositifs de protection sont mis en place en interne pour renforcer la sécurité. L’étude « Les entreprises face à la fraude au virement » menée par Trustpair et Accenture révèle d’ailleurs que :

  • 66% des entreprises ont mis en place un programme de sensibilisation des équipes ;

  • la double signature et le contre-appel sont les actions effectuées dans respectivement 78% et 66% des cas.

Mais aujourd’hui, ces méthodes s’essoufflent. Non seulement ces contrôles sont effectués manuellement, ce qui les rend faillibles et chronophages, mais aussi car la qualité des données fournisseurs évolue et se dégrade dans le temps.

Les fraudeurs ont à leur disposition des outils digitaux ultra performants. Comment les entreprises peuvent-elles espérer se protéger sans lutter à armes égales ?

DÉJOUER LES FRAUDES AU VIREMENT AVEC TRUSTPAIR

Pour protéger votre entreprise des fraudes, la clé réside dans la maîtrise des données fournisseurs sur l’ensemble du processus Procure-to-Pay, de l’entrée des données dans le référentiel tiers jusqu’à la validation du paiement.

Trustpair, un bouclier contre la fraude

Trustpair accompagne votre entreprise dans la digitalisation de ces processus pour renforcer leur efficacité et sécurité !

Créée en 2017, Trustpair est la solution SaaS de référence pour déjouer les fraudes au virement. Elle accompagne les Directions Financières des ETI et des Grands groupes dans la vérification des coordonnées bancaires des fournisseurs et la sécurité de leurs paiements.

Quelle valeur ajoutée pour votre Direction financière ?

Afin d’armer votre Direction financière et vous accompagner dans vos projets de lutte contre la fraude, Trustpair propose une solution digitale permettant de :

En multipliant les points de contrôles tout au long de la chaîne de paiement et grâce à l’automatisation, les équipes financières sont assurées de toujours payer le bon tiers sur le bon compte bancaire.

La donnée tiers avec laquelle vous travaillez est constamment à jour, ce qui vous permet de gagner en temps et en sécurité avant chaque envoi de paiement en banque Pour en savoir plus, les experts Trustpair sont disponibles pour échanger.

La digitalisation des processus de paiement et du traitement des données sont des armes efficaces contre la fraude. En dématérialisant vos factures fournisseurs, depuis la collecte initiale jusqu’à l’archivage dans un coffre-fort numérique par exemple, vous diminuez les risques de fraude.

dernières actualités