ratio d’endettement

Le ratio d’endettement : définition, calcul et interprétation

Le ratio d’endettement est un indicateur qu’utilisent les entreprises pour vérifier leur solvabilité en déterminant leur niveau d’endettement. Conséquence de la crise sanitaire, qui n’a épargné aucune organisation, l’endettement des entreprises est une préoccupation majeure des dirigeants.

Si l’endettement est nécessaire pour permettre aux entreprises de se développer, il doit toutefois être contrôlé pour éviter qu'il ne devienne trop important. Libeo vous explique comment calculer le ratio d’endettement et comment s’en servir.

Qu’est-ce que le ratio d’endettement ?

Le ratio d’endettement est un indicateur financier qui analyse le taux d’endettement d’une entreprise. Il permet de mesurer les dettes d'une entreprise par rapport au total de ses actifs. Son objectif ? Analyser le financement d’une organisation.

Qu’est-ce que l’endettement ? On utilise ce terme pour évoquer l’accumulation de dettes, généralement liées aux investissements. Notez que les dettes ne sont pas toujours contractées auprès d’établissements bancaires. Elles peuvent être de différentes natures :

  • Dettes d’exploitation à court terme (crédits fournisseurs).

  • Dettes à court terme hors exploitation (impôts sur les sociétés, cotisations…).

  • Dettes bancaires de court terme…

Comment interpréter le ratio d'endettement ?

L’endettement est nécessaire pour une entreprise. Il lui permet d’investir et de se financer. Il peut s’avérer dangereux s’il est mal orchestré. C’est exactement ce que permet de contrôler le ratio d’endettement.

L’objectif de cet indicateur est en effet d’évaluer le niveau d’indépendance financière de l’entreprise par rapport aux tiers. Il mesure sa solvabilité, donnée essentielle pour les partenaires financiers qui s’en serviront avant d’accorder un emprunt. Le ratio d’endettement joue le rôle de témoin de la solidité financière de l’entreprise et valide le fait qu’elle puisse encore s’endetter ou non. En le calculant, les partenaires financiers s’assurent que l’entreprise est en capacité d’honorer ses engagements et de rembourser un prêt à une date précise. Généralement, le ratio de solvabilité attendu par une entité bancaire est d’au moins 20 %.

Le ratio d’endettement est également utilisé par les investisseurs afin de visualiser la manière dont est gérée l’entreprise, et d’évaluer son niveau de compétitivité par rapport à la concurrence sur son marché.

Enfin, le dirigeant de l’entreprise peut lui aussi utiliser cet indicateur pour évaluer le niveau d’indépendance de son affaire par rapport aux tiers. Il peut identifier les possibilités d’investissement qui s’offrent à lui et se projeter pour mettre en place une stratégie adaptée.

checklist-cashflow-ceo-2022.png
CHECKLIST
4 CONSEILS POUR GÉRER SA TRÉSORERIE

Lorsqu’on dirige une entreprise, les imprévus sont monnaie courante. Les transactions sont nombreuses, chaque fournisseur à ses propres habitudes et/ou contraintes. La clé pour vous en sortir ? L’anticipation.

Télécharger la checklist

Comment calculer le ratio d’endettement ?

Le ratio d’endettement s’exprime en pourcentage. Il évalue la proportion de capitaux propres de l’entreprise par rapport à ses dettes.

La méthode pour calculer le ratio d’endettement est simple. Il suffit de diviser les dettes par les capitaux propres et de multiplier le résultat par 100, soit la formule suivante :

Ratio d’endettement = (dettes totales/capitaux propres) x 100.

Dettes totales et capitaux propres

  • Les dettes totales sont constituées de l’ensemble des dettes à court, moyen et long terme. Il s’agit des différentes dettes bancaires ou encore des dettes en comptes courants d’associés qui composent les ressources externes de l’entreprise.

  • Les capitaux propres représentent quant à eux toutes les ressources propres de l’entreprise comme le capital ou les bénéfices nets qu’elle génère.

Pour rassembler toutes les informations nécessaires au calcul, il suffit de consulter les éléments inscrits au bilan de l’entreprise.

Bon à savoir : il est également possible de définir le ratio d’endettement financier à partir de la formule suivante : (dettes financières/capitaux propres) x 100.

Quel est le bon ratio d'endettement ?

Plus le ratio d’endettement est élevé et plus l’entreprise est dépendante des tiers sur le plan financier. L’interprétation du ratio d’endettement dépend de plusieurs éléments, comme :

  • le secteur d’activité de l’entreprise

  • son niveau de développement

  • sa taille…

En réalité, il n’y a pas de norme qui permette de déterminer avec précision si un ratio est faible ou non.

Ratio d’endettement faible

Un ratio faible est un témoin de bonne santé de l’entreprise sur le plan financier. Cela signifie qu’elle a la possibilité d’emprunter. Ce résultat peut toutefois sembler négatif pour un financier. En effet, il peut considérer que l’entreprise ne prend pas assez de risques et n’investit pas assez. Elle est alors considérée comme une entreprise prudente.

Ratio d’endettement élevé

Un ratio élevé est le signe que l’entreprise est dépendante de financements externes. Sa rentabilité est impactée par d’importants frais financiers et elle n’est plus en capacité d’emprunter, car cela présente trop de risques pour sa solvabilité. De manière générale, un ratio supérieur à 200 % est élevé. Un ratio important peut toutefois s’expliquer si l’entreprise a procédé à des investissements récents. Il s’agit alors d’une organisation qui peut démontrer une stratégie offensive, parfois intéressante pour un financier.

Ratio d’endettement par secteur d’activité

À titre d’exemple, une entreprise qui évolue dans le secteur de l’industrie doit investir. Dans ce cas, son ratio d’endettement net est nécessairement élevé. Ce n’est toutefois pas un problème si son flux de trésorerie est suffisant pour rembourser ses dettes. À l’inverse, une entreprise qui a des charges fixes conséquentes doit présenter un ratio d’endettement faible.

Alors, qu’est-ce que doit être un bon taux d’endettement ? Idéalement, le ratio doit tourner autour de 30 %. Mais dans les faits, nombreuses sont les entreprises qui atteignent les 40 % pour contracter des prêts et investir. Tout dépend encore une fois de son secteur ou encore de sa taille. Plus les besoins en immobilisations sont importants, et plus le ratio aura tendance à être élevé. Il faut donc comparer les entreprises qui peuvent l’être. Néanmoins, plus le ratio est haut, et moins l’entreprise est indépendante sur le plan financier. Elle perd ainsi en pouvoir de décision.

Qu’est-ce que le ratio d’autonomie financière ?

Lire l’article

Comment gérer au mieux l’endettement de son entreprise ?

L’endettement d’une entreprise n’est pas une mauvaise chose. Il lui permet de financer des projets et d’augmenter le rendement de ses capitaux propres. Un endettement mal maîtrisé peut toutefois tourner à la catastrophe. Pour éviter le surendettement, il est nécessaire de calculer son ratio d’endettement régulièrement.

Suivre et prévoir l’évolution de son activité

Pour connaître les limites de son entreprise et prendre les bonnes décisions, il faut être au fait de sa situation actuelle et à venir. Dans cette optique, il est indispensable d’établir un prévisionnel financier à partir d’hypothèses réalisables. Le chef d’entreprise doit se rapprocher de ce document quotidiennement pour voir si ses activités évoluent comme cela avait été anticipé et réagir rapidement au besoin.

Bien choisir ses partenaires bancaires

De même, il doit choisir une banque qui propose des conditions d’emprunt intéressantes. Le dirigeant peut alors négocier la périodicité du remboursement, et s’assurer qu’il pourra rembourser son emprunt de manière anticipée. Il ne faut pas hésiter à contacter plusieurs banques pour obtenir les meilleures conditions possibles.

Bon à savoir : pour réduire les risques, les banques exigent des garanties. Pour limiter au maximum l’impact sur le patrimoine personnel du dirigeant, il est possible de souscrire des assurances pour se protéger en cas de non-remboursement.

En bref…

Le ratio d’endettement est un indicateur financier indispensable pour évaluer l’indépendance financière d’une entreprise. Il permet de contrôler la capacité de l’entreprise à s’engager dans la souscription d’un prêt ou sur un nouveau mode de gestion.

Accounts payables FR

VOS FINANCES COMME VOUS NE LES AVEZ JAMAIS VUES

Libeo est l'allié de tous les gérants de TPE/PME : dashboards de suivi des encaissements et décaissements, solde de trésorerie et vue consolidée du statut des créances.

Demander une démo

Derniers articles gestion de trésorerie