ratio de productivité

Qu’est-ce que le ratio de productivité ?

Le ratio de productivité correspond au pourcentage de performance du personnel d’une entreprise, traduite sur le plan financier. Il exprime le rapport entre le nombre de personnes nécessaire à la production de biens et de services, et le résultat obtenu.

Ainsi, il est souvent perçu comme étant un ratio de « productivité au travail ». Pourquoi se servir de ce ratio et comment le calculer ? Libeo vous dit tout sur le ratio de productivité.

Ratio de productivité : définition

Le ratio de productivité est un ratio financier connu sous le nom de ratio de rentabilité ou de ratio d’efficacité opérationnelle. Il est exprimé en coefficient ou pourcentage, avec des unités monétaires.

Le ratio de productivité est utilisé pour évaluer les performances des employé(e)s, car il donne une indication de la quantité qu’un seul(e) employé(e) peut produire sur une période donnée.

Plus que la performance individuelle, le ratio de productivité donne de précieuses indications sur l’impact de la productivité d’un(e) employé(e) sur ;

C’est un indicateur particulièrement intéressant pour mesurer les performances des collaborateurs, comme en atteste Mikael Asseraf, cofondateur de l'agence Hello Syndic et utilisateur de Libeo :

Hello Syndic
Mikael Asseraf, cofondateur de l'agence Hello Syndic, parle de Libeo

"Aujourd’hui, j’ai vraiment une vision exhaustive de toutes les factures qu’on reçoit. Ça me permet aussi de gérer plus efficacement la trésorerie : je connais en temps réel toutes les dépenses engagées par les collaborateurs."

Voir le témoignage

Ratio de productivité de personnel

La productivité est l’un des facteurs de développement des entreprises. Souvent associée à une hausse de rentabilité, cette corrélation dépend essentiellement des investissements réalisés et de la politique commerciale de l’entreprise.

De plus, il est indispensable que l’entreprise ait une trésorerie solide pour qu’une hausse de productivité impacte le niveau de rentabilité.

Sur le plan économique, la productivité touche davantage certains secteurs que d’autres. C’est par exemple le cas des entreprises qui proposent des produits de qualité constante comme le blé. De même, elle concerne plutôt les produits que les services dans la mesure où il est difficile d’évaluer la productivité physique. Certains métiers comme l’expertise comptable permettent néanmoins d’effectuer une mesure de la productivité puisque les gains d’un salarié peuvent être évalués sur des dossiers présentant un certain nombre de tâches répétitives.

Bon à savoir : En plus du ratio de productivité, la marge brute d’exploitation permet d’évaluer la rentabilité de l’entreprise. Elle identifie notamment les possibilités qu’elle ait de couvrir ses amortissements en divisant l’excédent brut d’exploitation par le chiffre d’affaires annuel. Toute baisse de ce ratio doit alerter le chef d’entreprise, qui devra alors mettre en place des actions correctives adaptées.

Libeo, outil de gestion de factures à destination des TPE-PME

Lire l’article

Comment interpréter le ratio de productivité ?

Toutes les entreprises peuvent se servir du ratio de productivité, quel que soit leur secteur d’activité.

Cet indicateur leur permet de suivre leur activité et de se situer par rapport aux entreprises du même secteur d’activité. Bien sûr, on ne peut comparer que ce qui est réellement comparable. Ainsi, le ratio de productivité d’une entreprise de location de matériel informatique ne peut pas être mis en confrontation avec celui d’une entreprise de sidérurgie. Cet indicateur peut aussi être utilisé par les repreneurs d’activité et les investisseurs qui s’en serviront pour évaluer le potentiel de l’entreprise.

Le ratio de productivité a une utilité très précise : il permet de contrôler le développement de l’activité de l’entreprise par rapport aux moyens déployés pour y parvenir. Il peut alors faire apparaître une saturation ou une sous-activité.

Bon à savoir : bien qu’il y ait souvent un lien de cause à effet, la productivité n’induit pas forcément une hausse de la rentabilité. Les dimensions politiques, la conjoncture économique ou une hausse des salaires peuvent dissocier ces deux termes.

Comment calculer le ratio de productivité ?

Ratio de productivité : formule

Le ratio de productivité est calculé à partir de deux données différentes :

  • Le nombre de salarié(e)s d’une entreprise ;

  • Son chiffre d’affaires

On obtient ce ratio en faisant le rapport entre les deux :

Chiffre d’affaires/Nombre de salariés = Ratio de productivité

Il peut aussi être calculé à partir de la valeur ajoutée ou de l’excédent brut d’exploitation.

Les données utilisées sont calculées à partir du compte de résultat de l’entreprise. Le ratio de productivité ne donne en revanche aucune information sur le futur de l’entreprise.

Ratio de productivité horaire

Il est possible de calculer ce ratio pour toute l’entreprise, par département ou par unité de gestion dans le cadre d’une grande société. Il peut aussi être défini à partir d’un nombre d’heures travaillées. On parle alors de ratio de productivité horaire. Pour le calculer, on divise le CA par le nombre d’heures travaillées, et non plus par le nombre de salariés :

Chiffres d’affaires/Nombre d’heures travaillées = Ratio de productivité horaire

Productivité financière de l’entreprise

Enfin, le ratio de productivité peut être calculé en divisant le chiffre d’affaires par le coût de la main-d’œuvre. On obtient alors la productivité financière de l’entreprise.

Chiffres d’affaires/Coût de main-d’œuvre = Productivité financière

Calculer le ratio de productivité est important, car il permet d’évaluer l’efficacité d’une entreprise. Pour être encore plus performant dans son analyse, il est conseillé de déterminer le ratio à deux époques différentes. C’est la meilleure manière d’évaluer la progression ou le niveau de dégradation du travail des salariés.

Accounts payables FR

BOOSTEZ LA PRODUCTIViTÉ DE VOS ÉQUIPES COMPTABLES

Solution de gestion et de paiement des factures, Libeo assure une gestion sans faille des flux de trésoreries, sans surcharger la comptabilité.

Demander une démo

Peut-on mesurer la progression de la productivité ?

On constate une progression de la productivité lorsqu’il y a hausse de l’activité sans augmentation des moyens (humains et matériels) mis en œuvre.

Elle peut être liée à différents facteurs : l’organisation du travail, la performance du matériel utilisé, la qualification des salariés, leur motivation…

Pour mesurer le gain de productivité, il faut évaluer la différence entre deux niveaux de productivité à deux périodes données. Le gain de productivité constitue alors un surplus qui peut être distribué :

  • Aux salariés par le biais d’une prime, d’une hausse de salaire ou d’une diminution de la durée de travail.

  • À l’entreprise via une augmentation de fonds propres.

  • Aux actionnaires via une hausse des dividendes.

  • Aux consommateurs par le biais d’une baisse des prix.

La variation de la productivité nécessite de mieux maîtriser la politique économique et sociale de l’entreprise. En effet, le développement de la productivité a des effets sur le prix des produits, la concurrence, la réalisation des investissements ou encore l’emploi.

Booster votre ratio de productivité avec Libeo

Le ratio de productivité est le rapport entre le temps de travail et la main d'œuvre. Il se calcule en divisant le total du temps productif par le nombre d'employés. Avec Libeo, vous pouvez automatiser la collecte et la dématérialisation des factures de vos fournisseurs. Cette solution vous permettra de gagner en productivité : jusqu'à 6 fois moins de temps passé sur le traitement des factures !

La solution vous fait gagner en productivité en automatisant des processus tels que :

  • La collecte et la dématérialisation des factures ;

  • Les processus de paiement (facturation et paiement) ;

  • L'export-comptable ;

  • La gestion des audits ;

En automatisant les tâches à faible valeur ajoutée, vos équipes se concentrent sur ce qui compte vraiment.

checklist-cashflow-ceo-2022.png
CHECKLIST
4 CONSEILS POUR GÉRER SA TRÉSORERIE

Lorsqu’on dirige une entreprise, les imprévus sont monnaie courante. Les transactions sont nombreuses, chaque fournisseur à ses propres habitudes et/ou contraintes. La clé pour vous en sortir ? L’anticipation.

Télécharger la checklist

Derniers articles Gestion de trésorerie