gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie : pourquoi est-il temps de passer au digital ?

Suite au confinement, l’un des enjeux majeurs pour les entreprises est de remettre à niveau et sécuriser leur trésorerie. En effet, de nombreuses TPE/PME risquent de mettre la clé sous la porte du fait d’une mauvaise gestion de trésorerie.

Digitaliser et optimiser sa gestion financière est désormais une priorité pour ces entreprises. Libeo et GoCardless vous ont proposé des solutions concrètes lors d’un webinar dont voici le résumé. 

Les intervenants du webinar : 

👉 Regarder le webinar en replay.

 

Les retards de paiement : un problème majeur pour les entreprises

Actuellement, 84% des dirigeants de TPE/PME manquent de visibilité sur leur financement et leurs encaissements. Selon une étude menée par GoCardless, une PME ferme toutes les 33 minutes et 25% de ces faillites sont dues aux retards de paiement. 

Contrairement à ce que l’on pense intuitivement, ces retards de paiement ne sont pas nécessairement dus à des problèmes de trésorerie du payeur.

Dans 40% des cas, les impayés sont dus  à des processus inefficients, une mauvaise collaboration au sein des équipes, ou un manque d’information au sein de la facture (mentions légales absentes, pas d’information de contact ou encore coordonnées bancaires (IBAN) du fournisseur non ou mal renseignées). 

Enfin, la perte de clients est pour 30% des cas, causée par un échec de paiement. Cet échec est souvent causé par ce défaut d’information, mais aussi par les paiements qui se font encore trop souvent en carte bancaire (CB) et qui peuvent engendrer des frictions :

  • Montants plafonnés
  • Pertes ou vols
  • Expirations
  • Mauvais titulaires

S’équiper d’outils digitaux devient une nécessité pour éviter ces types de problèmes, fluidifier le processus et améliorer les délais de règlement et d’encaissement.

 

Bien comprendre son bilan et ses prévisions de trésorerie 

Une entreprise peut avoir une activité saine d’un point de vue comptable, mais avoir une mauvaise gestion de trésorerie. Comment bien comprendre en tant que dirigeant la structure de sa trésorerie ? 

Deux composantes permettent d’analyser le flux de trésorerie :

  • Une composante opérationnelle : encaissements, coûts, fournisseurs, loyers, salariés…  
  • Les effets du cash flow : son BFR et ses investissements

Il est possible d’anticiper ses flux de trésorerie et pour cela, il existe désormais des solutions digitales efficaces permettant une compréhension plus simple du cash flow de l’entreprise. Il est capital aujourd’hui de mettre ces outils au coeur de l’entreprise ! Une fois ces deux composantes acquises par l’entrepreneur, il convient d’aller chercher la performance. 

Pour cela, les TPE/PME doivent transformer leur temps de gestion administratif, en temps d’analyse et de contrôle. Les flux administratifs prennent du temps et sont donc une perte d’argent et de ressource. Les entrepreneurs ont tendance à payer leurs factures seulement en visualisant leur position en banque (et encore, ce n’est pas toujours le cas, pour les paiements en CB ou en chèque), car ils ne sont pas équipés d’outils. Une vision précise de la trésorerie au moment du paiement est nécessaire !

Toutes les techniques qui permettent de faire gagner du temps au dirigeant sont d’une valeur inestimable. Des outils tels que Libeo et Gocardless simplifient les processus en faisant disparaître les tâches à faible valeur ajoutée et compriment justement les délais de paiement.

 

La centralisation des dépenses

Les outils digitaux actuels centralisent les factures, donnent une vue globale des dépenses en cours et à venir, et facilitent le suivi de la trésorerie en temps réel. 

En revanche, il leur est plus difficile de visualiser les charges fournisseurs de l’entreprise. Or, connaître à l’avance la date et les modalités de règlement permet une meilleure anticipation des dépenses et un gain de temps dans le traitement des factures.

C’est justement la visualisation des encaissements et des décaissements ainsi que la centralisation des factures que proposent Libeo et Gocardless. Ces outils vous donnent un meilleur contrôle et sécurisent votre structure, en sachant que le taux de fraude, déjà élevé, a encore fortement augmenté pendant le confinement.

 

La clé du succès : digitaliser vos dépenses 

“1 entreprise sur 5 va disparaître si elle ne répond pas aux enjeux du digital dans les 3 ans”-Bpifrance / Le Lab

De trop nombreuses tâches manuelles de gestion de trésorerie comme la relance client, les virements manuels, et l’exportation des fichiers ont une faible valeur ajoutée. D’où l’importance de la transition vers le digital. Le but de la digitalisation est l’automatisation de l’administratif et l’interconnection des opérations, pour se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée.

Pour venir en aide aux entreprises françaises et soulager leur trésorerie, l’État a mis en place le PGE, mais cette source de financement n’est qu’un pansement pour l’entreprise. La meilleure source de liquidité reste une relation saine entre entreprises, c’est-à-dire se payer en temps et en heure. De cette manière, l’économie fonctionne mieux, plus vite et permet des investissements et une confiance en l’avenir.

La digitalisation de la gestion de trésorerie devient cruciale dans une entreprise, peu importe sa taille. Libeo et Gocardless font partie des acteurs qui accompagnent cette transition. 

 

banner créer un compte gratuit

 

Pour aller plus loin, lisez aussi notre article sur la dématérialisation des factures !

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin