sunday

L'addition : "le moment plus pénible au resto" ne l’est plus avec sunday

Les premiers QR code au restaurant sont apparus dans les menus avec le Covid. En dématérialisant la commande par QR code, les restaurants renforcent les gestes barrières et protègent leur personnel et leurs clients. Sunday est allé plus loin avec le paiement au restaurant par QR code.

Publié le | Mis à jour le

L’addition : « le moment plus pénible au resto »

La solution de paiement par QR code sunday a été pensée « par des restaurateurs pour des restaurateurs ». Et pour cause, deux de ses trois fondateurs ne sont autres que Victor Lugger et Tigrane Seydoux, les créateurs de Big Mamma. Avec Christine de Wendel (Zalando, Mano Mano), ils se sont attaqués à ce que Victor considère comme « le moment plus pénible au resto » : l’addition.

Attendre le serveur, patienter pour le lecteur de carte bancaire, attendre son tour, partager la note, etc. Pour les clients comme pour le staff, c’est une perte de temps. Sans parler des risques de contamination au Covid-19… En payant directement depuis leur table avec leur smartphone, les convives gagnent du temps, les restaurateurs et le staff aussi : 15 minutes par table en moyenne grâce à un roulement plus efficace. 

De la brasserie parisienne à la pizzeria familiale en passant par des étoilés Michelin, l’application a déjà séduit plus de 4000 restaurants. Proposer le paiement à table est un gain de temps, mais aussi un levier de rentabilité. Depuis le lancement, le ticket moyen et les pourboires ont respectivement augmenté de 12 et 40 % chez les restaurants partenaires de sunday.

Comment fonctionne le paiement par QR code ?

Sunday s’intègre au logiciel de caisse, et enregistre toutes les transactions, entrantes et sortantes : les additions sont mises à jour automatiquement et les paiements apparaissent en temps réel sur la caisse.

Les restaurateurs et le staff ont accès directement à un tableau de bord Sunday sur la caisse. Ils peuvent y voir les commandes en cours, les paiements effectués, clôturer la caisse en fin de journée

Au moment de régler la note, les clients n’ont qu’à sortir leur smartphone et scanner le QR code posé à table. Ils peuvent ensuite payer, partager l’addition comme ils le veulent et laisser un pourboire en seulement quelques secondes :

La solution de paiement est compatible avec la plupart des cartes bancaires (Mastercard, Visa, American Express…), mais également les cartes titres-restaurants (Swile, Edenred) et les portefeuilles virtuels (Apple Pay, Google Pay).

Comme sunday est directement connecté au logiciel de caisse du restaurant, les paiements apparaissent en temps réel et les additions sont mises à jour automatiquement.

Sur le tableau de bord sunday, les restaurateurs et leur staff ont accès aux commandes en cours, aux paiements effectués et peuvent clôturer la caisse en fin de journée.

Comment tenir la comptabilité d'un restaurant au quotidien ?

Le paiement par QR code est-il l’allié de l’expérience client ?

La relation client est au cœur de l’activité de restaurateur. Si les processus numérisés et l’avènement du digital ont permis au secteur de garder la tête hors de l’eau, d’aucuns s’interrogent sur la place de la relation client, dans tout ça.

Sur ce point, les acteurs du CHR sont confiants : comme les serveurs ne gèrent plus les encaissements, ils ont plus de temps pour s’occuper des convives. De plus, si l’étape du paiement est parfois pénible pour les clients, elle l’est surtout pour les serveurs, qui jonglent entre les additions, TPE, les différents modes de paiement, le rendu de la monnaie, etc. Avec sunday, c’est terminé. lls ne gèrent plus tous les paiements et peuvent se concentrer sur ce qui compte vraiment : le contact client.

De plus, sunday permet d’intégrer et de mettre à jour facilement le menu. Pas besoin de réimprimer ou modifier la carte.

Mais ce n’est pas tout : grâce à la synchronisation des données en temps réel, l’application émet des rapports quotidiens, sur la fréquentation du restaurant, mais aussi les habitudes des clients (fréquence de passage, ticket moyen, plats préférés, etc.).

PAYER ET SE FAIRE PAYER : Sunday et Libeo, LE COMBO GAGNANT ?

Si le paiement client compte parmi les pain points du secteur, le règlement des factures fournisseurs n’est pas en reste. Récupérer les factures, les trier, entrer les écritures comptables une à une, programmer et suivre les paiements, etc.

En associant Libeo et sunday pour la gestion de votre établissement (restaurant, café, hôtel, brasserie, etc.), vous faites d’une pierre deux coups. Vous récupérez un temps précieux sur :

Complémentaires, ces deux solutions ont un objectif commun : simplifier les paiements et réduire l’attente.

Avec Libeo, gérez vos fournisseurs, vos factures et vos flux de trésorerie en quelques clics. Avec sunday, dématérialisez la commande et le paiement à table. Les deux solutions offrent aussi une vue centralisée sur les paiements et les dépenses en cours, des analyses poussées sur l’activité du restaurant. Somme toute, c’est un véritable accompagnement à 360° pour le restaurant et son staff, qui peut se concentrer sur ce qui compte vraiment : servir ses clients.

Export data FR

PASSEZ DU TEMPS EN CUISINE, PAS SUR VOS FACTURES

Le digital est là pour ça. En un clic, Libeo s'occupe pour vous du paiement de vos fournisseurs et vous fait gagner 3 jours par mois.

Demander une démo

Derniers articles restauration