Mauvaise gestion trésorerie

Mauvaise gestion de trésorerie : que faire ?

La gestion de trésorerie consistait initialement à veiller sur le maintien des liquidités à un certain niveau. Cela permettait non seulement d’être certain de pouvoir couvrir l’ensemble des dépenses, mais aussi d’optimiser la rentabilité des fonds disponibles. Certaines entreprises pourtant saines et productives peuvent se retrouver rapidement en manque de trésorerie. Quels leviers permettent alors d’optimiser la gestion de trésorerie d’une société ?

Comment identifier la cause des problèmes de trésorerie ?

Les difficultés de trésorerie peuvent être le résultat de plusieurs facteurs. En fonction de la situation, plusieurs solutions peuvent être envisagées.

Problèmes de rentabilité

Que votre chiffre d’affaires soit insuffisant ou votre marge commerciale trop faible, il faut réagir. En effet, la rentabilité est l’un des problèmes majeurs de manque de trésorerie. Assurez-vous de vendre au bon prix et de dégager une marge suffisante pour alimenter votre trésorerie et pérenniser votre activité.

Défauts de paiements clients

Accorder des délais de paiement ou subir des impayés peut générer des pertes. Une enquête menée par YouGov France révèle que déjà 4 PME sur 10 ont été mises en péril suite à ces délais en 2020. Attention à toujours vous laisser une marge de manœuvre lorsque vous accordez des délais et à bien vérifier la solvabilité de vos acheteurs avant de leur permettre de bénéficier de facilités de paiement. En effet, mieux vaut prévenir que guérir.

Mauvaise gestion des stocks

Plus vous avez une quantité de stock importante, plus vous immobilisez de l’argent et moins vous disposez de trésorerie. Un volume de stock important peut être un réel problème pour une entreprise. Il est essentiel de bien calculer vos approvisionnements en amont et de réaliser des inventaires précis régulièrement pour éviter ce genre de problèmes.

Des crises et autres imprévus

Bien que ce type d’événements soit par définition imprévisible, vous pouvez toujours anticiper en vous préparant aux pires cas de figure. Voyez large pour ne pas subir les événements sans marge de manœuvre possible. Une crise de croissance ou un événement sanitaire pourrait vous mettre des bâtons dans les roues. Tentez d’anticiper au maximum pour vous constituer un gilet de sauvetage solide.

Un manque de maîtrise du besoin de fonds de roulement

Le besoin en fonds de roulement d’une entreprise est la somme d’argent dont l’entreprise a besoin pour payer ses charges. Des difficultés de trésorerie peuvent aussi apparaître si ce besoin est supérieur au fond de roulement à disposition. Pour faire face à cette situation, le besoin en fonds de roulement peut être limité en évitant les créances clients (réduire le délai de paiement), en réduisant les stocks, et en assurant un suivi de trésorerie le plus régulier possible.

Plan de trésorerie gratuit

 

Que faire pour limiter les dégâts d’une mauvaise gestion de trésorerie ?

Pour pallier tout événement qui pourrait provoquer des dégâts irréparables, il est primordial de créer des scénarios permettant d’anticiper la gestion de votre trésorerie :

  • Le meilleur cas : l’actualité n’impacte pas ou peu votre activité
  • Risque moyen : une perte d’environ 30 % de votre chiffre d’affaires
  • Risque grave : une perte de 60 % ou plus de votre chiffre d’affaires
  • Le pire des cas : plus aucun encaissement n’est réalisé

En fonction du cas de figure, vous pouvez envisager d’opter pour une ou plusieurs mesures.

Augmenter votre chiffre d’affaires

Pour cela, il existe plusieurs possibilités comme revoir votre stratégie de communication pour attirer de nouveaux clients. Vous pouvez aussi tester de nouveaux canaux de vente comme les réseaux sociaux. Enfin, il est possible d’augmenter les prix et/ou prospecter davantage. Attention, vous devrez toutefois rester dans la réalité du marché, sinon ces mesures pourraient avoir l’effet inverse.

Réduire l’impact de vos charges

Vous pouvez, par exemple, libérer vos stocks dormants, repousser vos échéances de paiement auprès de vos fournisseurs, privilégier la location plutôt que d’acheter… Toutes les charges fixes que vous ne pouvez pas repousser (versement des salaires, par exemple) pourront être compensées par le décalage des autres charges que vous pouvez négocier avec les différents opérateurs avec lesquels vous travaillez.

Faire appel à votre banque

Prouver la crédibilité de votre activité et exposer des perspectives d’évolutions vous permettront de négocier avec votre banquier afin de rembourser votre dette. Avec un dossier bien constitué, vous pourriez accéder à un découvert autorisé afin d’obtenir plusieurs avantages. 

Utiliser un logiciel de gestion

Bien qu’Excel permette de gérer sa trésorerie au quotidien, il est désormais possible d’automatiser les prévisions sur plusieurs mois ou encore d’avoir une meilleure visibilité sur les opérations de vente et d’achat à venir à l’aide d’outils logiciels comme Libeo. Cela peut être intéressant de trouver une solution qui vous convient et qui vous permettra de gagner du temps au quotidien.

 

Si vous rencontrez un problème de trésorerie, il est indispensable de réagir rapidement en identifiant les causes dans un premier temps, et en mettant en place des actions qui permettront à votre entreprise de rebondir et relancer son activité.  Passer au digital peut être une solution à vos problèmes. Si vous voulez en savoir plus sur la gestion de trésorerie digitale, vous pouvez lire notre article à ce sujet. 

Gérer votre trésorerie simplement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin