Comment émettre une facture électronique légale en France

7 min

Comment émettre une facture électronique légale en France ?

L'émission de factures électroniques est devenue de plus en plus populaire en France en raison de sa simplicité et de son efficacité. Dans cet article, nous allons explorer les étapes nécessaires pour émettre une facture électronique légale en France.

Publié le | Mis à jour le

Comprendre la législation sur les factures électroniques

La première étape pour émettre une facture électronique légale en France est de comprendre la législation qui régit ce processus. La validité juridique des factures électroniques est reconnue en France, mais il existe des règles strictes à respecter.

La validité juridique des factures électroniques

Les factures électroniques ont la même valeur juridique que les factures papier en France, à condition de respecter certaines conditions. Elles doivent notamment être créées, transmises et archivées de manière à garantir leur authenticité, leur intégrité et leur lisibilité.

Conformément au nouvel article 289 bis du Code général des impôts, une facture électronique est une facture émise, transmise et reçue sous une forme dématérialisée et qui comporte nécessairement un socle minimum de données sous forme structurée, ce qui la différencie des factures « papier » ou du PDF ordinaire. Aussi, une facture imprimée puis numérisée ne constitue pas une facture électronique. Ni une facture reçue en pièce jointe d’un mail ou déposée sur l’espace client d’un site fournisseur.

Elle sera adressée au client par l’intermédiaire d’une plateforme de dématérialisation, qu’il s’agisse du Portail public de Facturation ou d’une Plateforme de Dématérialisation Partenaire (PDP).

Phase pilote de la facture électronique

PDP-FR-label

Facture électronique

Nouveau

La plateforme partenaire 100% française

Issue du partenariat stratégique entre Libeo et Docaposte, notre plateforme de dématérialisation partenaire (PDP) propose une solution fiable et sécurisée pour se mettre en conformité dès aujourd’hui.

Soyez prêts avec Libeo

Pourquoi rendre la facture électronique obligatoire dès 2024 ?

La généralisation de la facturation électronique à toutes les entreprises françaises assujetties à la TVA permet des économies, un renforcement de la lutte contre la fraude, mais aussi un levier de modernisation de la chaîne de facturation :

Facture électronique : avant et après
L’e-invoicing simplifie la gestion et le suivi des factures, et favorise la réduction des délais de paiement.

Choisir une solution de facturation électronique

La deuxième étape consiste à choisir une solution de facturation électronique qui répond aux exigences légales et aux besoins de votre entreprise.

Les fonctionnalités essentielles à rechercher

Lors du choix de la plateforme de facturation électronique, il est important de s’assurer qu’elle offre les fonctionnalités essentielles telles que :

  • La récupération automatique des factures multicanaux ;
  • La saisie automatisée des données de facturation ;
  • L’intégration avec les outils de gestion et de production comptable ;
  • La gestion des comptes clients et fournisseurs ;
  • La préparation et l’approbation des paiements ;
  • La possibilité de suivre les paiements

De préférence, on optera pour une plateforme qui utilise les nouvelles technologies de la comptabilité pour automatiser les tâches à faible valeur ajoutée.

Les meilleures solutions sont celles qui incluent des processus et une dimension métier avec des droits et des accès spécifiques à chaque utilisateur, en fonction de son poste : expert-comptable, CEO, DAF, DSI, Office Manager, etc.

L'intégration avec les systèmes comptables

Il est également essentiel que la solution facturation électronique puisse s’intégrer facilement avec les systèmes comptables utilisés par votre entreprise. Cela facilitera la gestion des finances, la préparation des rapports et états financiers, et assurera l’exactitude des données.

Cette interopérabilité entre les outils comptables vous donnera une vue centralisée et transversale de vos postes clients et fournisseurs. Plus besoin de convertir les données dans des formats différents pour pouvoir les faire lire pour vos logiciels : vous pourrez gérer vos cycles d’achat et de vente de bout en bout.

Créer un modèle de facture conforme

Les éléments obligatoires sur une facture électronique

Une facture électronique doit contenir toutes les mentions obligatoires classiques d’une facture ; telles que les coordonnées de l’émetteur et du destinataire, la date de la facture, les détails des produits ou services fournis, les montants et les taux de TVA applicables. En plus de cela, elle doit mentionner les éléments suivants :

  • Le numéro SIREN ;
  • L’adresse de livraison des biens, si différente de l’adresse du client ;
  • La nature de la transaction (livraison de marchandises, prestation de service ou les deux).
  • Le paiement de la taxe d’après les débits, le cas échéant.

Utiliser un format électronique structuré

Il est recommandé d’utiliser un format électronique structuré, tel que le format XML ou EDI, pour émettre une facture électronique en France. Cela facilite l’échange de données et assure la conformité aux normes légales.

Le format Factur-X, qui associe un fichier XML à un document PDF, est l’un des formats les plus utilisés par sa capacité à être lu à la fois par un ordinateur et un humain :

Modèle de factur-X
Exemple de facture au format Factur-X : un fichier PDF (à g.) et les données structurées (à d.).

Émettre et envoyer la facture électronique

Une fois que vous avez créé votre facture électronique conforme, la prochaine étape consiste à l’envoyer au destinataire. Vous pouvez le faire par le biais d’une plateforme d’échange de factures électroniques agréée par l’administration fiscale française.

C’est cette plateforme qui se chargera de l’envoi effectif des factures à la plateforme de dématérialisation du client. Pour les factures fournisseurs, ce sera le cheminement inverse : elles vous parviendront sous forme électronique par le biais de votre plateforme.

Si votre fournisseur utilise une PDP, vous pouvez utiliser la même, mais ce n’est pas obligatoire : toute entreprise est libre de choisir la ou les plateforme(s) de dématérialisation de son choix (PDP ou PPF).

Schéma en Y : flux et acteurs de la facture électronique
Les factures sont déposées au fil de l’eau. Les entreprises peuvent les suivre tout au long de leur cycle de vie grâce au système de statuts qui valide ou réfute le circuit de validation de la facture :

Cycle de vie d'une facture
Cycle de vie d’une facture électronique avec statuts obligatoires et facultatifs.

Archiver et conserver les factures électroniques

Les obligations de conservation des factures

La législation française exige que les factures électroniques soient conservées pendant une période de 6 ans à des fins fiscales et juridiques. Il est donc important de mettre en place un système d’archivage électronique fiable et sécurisé.

Pour archiver les factures électroniques de manière légale, il est recommandé d’utiliser des solutions d’archivage électronique (SAE) conformes à la législation en vigueur (norme NF Z 42-013 et/ou certifié NF 461).

Les meilleures pratiques pour l'archivage électronique

Pour garantir son intégrité, la facture électronique peut être scellée numériquement à l’aide d’une signature électronique qualifiée.

Pour garantir sa traçabilité, la facture électronique peut justifier d’une piste d’audit fiable avec des contrôles permanents et documentés.

Comment rédiger la Piste d'Audit Fiable ?

hero-dashboard_FR_2022-12

Envie d'essayer Libeo ?

Créez un compte et utilisez la plateforme en quelques minutes !

Essayer maintenant

Conclusion

Émettre une facture électronique légale en France nécessite une compréhension approfondie de la législation en vigueur. En suivant les étapes décrites dans cet article, vous serez en mesure de mettre en place un processus de facturation électronique conforme et efficace. L’utilisation de factures électroniques présente de nombreux avantages, tels que la réduction des coûts administratifs et une meilleure traçabilité des transactions.

facebookIcontwitterIconlinkedInIcon