Comprendre et réaliser un bilan comptable simplifié.png

Comment faire un Bilan comptable simplifié ?

Un bilan comptable peut présenter plus ou moins d’informations en fonction du type d’entreprise concerné. Lorsqu’elle y a droit, une entreprise peut réaliser un bilan comptable simplifié.

Ce document, qui doit comporter des informations indispensables, présente alors une vue d’ensemble de la situation financière de l’entreprise. Qu’est-ce qu’un bilan comptable simplifié ? Quelles sont les entreprises concernées ? Comment le réaliser ? Libeo vous répond.

BILAN COMPTABLE SIMPLIFIÉ : DÉFINITION

La plupart des entreprises ont l’obligation de réaliser un bilan comptable. Elles peuvent établir un bilan comptable classique ou une version « allégée » en réalisant un bilan comptable simplifié. Comme le bilan classique, il met en avant l’actif et le passif d’une entreprise et indique son état financier. Il offre une visibilité à un instant T sur ce que possède l’entreprise (son patrimoine) et ce qu’elle doit.

Ce sont le régime d’imposition et le chiffre d’affaires réalisé par l’entreprise qui définissent la composition du bilan comptable et les documents qui doivent l’accompagner.

Toutes les entreprises doivent réaliser un bilan comptable complet. Seules certaines bénéficient d’une dérogation et peuvent réaliser un bilan comptable simplifié, à savoir :

⇒ Les entreprises individuelles dans la mesure où leur chiffre d’affaires est inférieur à 818 000 € pour les activités de ventes et de fourniture de logements ou à 247 000 € pour les activités de prestations de services.

⇒ Les commerçants et les sociétés commerciales dans la mesure où ils respectent au moins 2 des 3 seuils suivants :

  • Un bilan total inférieur à 4 millions d’euros,

  • Un chiffre d’affaires de moins de 8 millions d’euros,

  • Moins de 50 salariés embauchés.

Si ces seuils sont dépassés, l’entreprise doit obligatoirement réaliser un bilan comptable détaillé.

Dirgeant(e) de TPE-PME, libérez-vous de vos obligations comptables avec Libeo.

Témoignage client : Hugo Volpei, Fondateur de la startup Trone :

"En tant que start-up, le paiement des factures n'est pas une priorité. Libeo nous permet de gagner en temps et en efficacité et nous libère de ce sujet là. Libeo donne une vue simplifiée des grandes masses de dépenses sur la société.". Lire la suite

CTA paiement

RÉALISER UN BILAN COMPTABLE SIMPLIFIÉ

La composition d’un bilan comptable simplifié

Le bilan comptable simplifié ressemble à un bilan comptable classique mais il comporte bien moins de catégories. Comme le bilan détaillé, il comprend deux parties : l’actif et le passif, ces derniers devant toujours être égaux.

Les éléments composant l’actif

Présenté dans la colonne de gauche, l’actif est composé de tous les éléments que possède l’entreprise. On y retrouve l’actif immobilisé, l’actif circulant et les charges constatées d’avance. Ces éléments apparaissent dans l’actif du moins liquide au plus liquide. Autrement dit, le haut du bilan présente les éléments qui ne se transforment pas facilement en liquidité (immobilisations), tandis que le bas du bilan regroupe les éléments qui se transforment facilement en argent liquide.

Les actifs immobilisés sont des biens qui ont vocation à être utilisés dans le temps. On y retrouve :

  • Les immobilisations incorporelles qui constituent le capital immatériel de l’entreprise (fonds de commerce, marque, site internet, brevet…) ;

  • Les immobilisations corporelles qui constituent l’actif physique de l’entreprise (terrain, immeuble, véhicules…) ;

  • Et enfin les immobilisations financières (prêts consentis à des tiers, dépôts et cautions…).

L’actif circulant est composé des éléments que l’entreprise détient mais qui ne vont pas être utilisés de manière durable. Il s’agit par exemple des stocks de matières premières, des marchandises, des créances clients, des valeurs de placement mobilières ou encore des disponibilités en banque et en caisse.

Quant aux charges constatées d’avance, il s’agit de charges qui ne concernent pas l’exercice comptable.

Les éléments composant le passif

Présenté dans la colonne de droite, le passif est composé de tout ce que doit l’entreprise. On y retrouve les capitaux propres, les dettes et les provisions pour risques et charges. Les éléments du passif sont présentés par importance d’exigibilité, du plus urgent au moins urgent.

Les capitaux propres comprennent notamment :

  • Le capital social qui est constitué d’apports en nature et en numéraires réalisés par les associés au moment de la création de l’entreprise ou lors de l’augmentation de capital ;

  • Les réserves : elles sont dites “légales et réglementées” quand elles sont imposées par la loi. Il peut aussi s’agir de réserves liées à une obligation statutaire ou constituées par l’entreprise elle-même ;

  • Le résultat de l’exercice qui présente un bénéfice ou une perte sur l’année.

Qu’elles soient à court ou à long terme, les dettes peuvent être dues aux fournisseurs, aux organismes sociaux ou aux organismes financiers. Quant aux provisions pour risques et charges, il s’agit de sommes d’argent mobilisées pour gérer les risques à venir qui ont été valorisés.

Réaliser son bilan comptable simplifié soi-même

Un bilan comptable, même lorsqu’il est simplifié, doit répondre aux normes du plan comptable général français. Rien n’empêche toutefois d’adapter les postes du bilan comptable en fonction de son secteur d’activité pour avoir une photographie plus précise de son entreprise.

Vous ne souhaitez pas faire appel à un expert-comptable ? Pas de problème : vous pourrez réaliser votre bilan comptable simplifié vous-même. Vous pourrez vous inspirer de modèles de bilan comptable ou utiliser un logiciel de comptabilité adapté. Néanmoins, il est toujours préférable d’avoir l’appui d’un professionnel en la matière : les erreurs sont légion ! Soyez vigilant et rigoureux pour établir un bilan comptable simplifié en règle. Pensez également à l’éditer correctement pour qu’il puisse être utilisé par les services fiscaux.

Quand faire son bilan comptable simplifié ?

Une entreprise doit arrêter ses comptes tous les ans. Ainsi, le moment idéal pour éditer son bilan comptable simplifié correspond à la fin de l’exercice comptable de l’entreprise. Celui-ci court sur une année et correspond souvent à une année civile. Dans ce cas, il est arrêté le 31 décembre. Néanmoins, le chef d’entreprise peut clore ses comptes à tout moment. Il peut donc décider de le faire au 30 septembre ou au 31 octobre par exemple. C’est également à cette date que sera réalisé son bilan comptable simplifié.

Bon à savoir : le bilan comptable doit être remis à l’administration fiscale dans un délai de 3 mois suivant la clôture de l’exercice, sous forme de liasse fiscale. Le délai peut être rallongé pour les entreprises qui clôturent leur exercice comptable au 31 décembre.

ANALYSER UN BILAN COMPTABLE SIMPLIFIÉ

Dans sa version classique, le bilan comptable permet aux dirigeants d’entreprise et aux tiers d’obtenir de nombreuses informations sur la société concernée.

Un repreneur pourra par exemple prendre connaissance de la puissance financière de l’entreprise et se projeter sur sa capacité de développement. Il aura également une certaine visibilité sur le passé de l’entreprise. De même, dans le cadre d’une demande de financement, un organisme bancaire s’intéressera à la structure financière de l’entreprise avant de lui accorder un prêt.

Enfin, le chef d’entreprise et son équipe de direction se serviront du bilan comptable pour évaluer l’équilibre financier de leur entreprise ainsi que le bien-fondé des stratégies mises en place. Ils pourront également s’assurer que la trésorerie est bonne et que les créances peuvent couvrir les dettes. Le bilan comptable permet ainsi de se faire une idée de la situation financière d’une entreprise, quelle que soit sa taille.

Le bilan comptable simplifié permet lui aussi d’analyser les finances de son entreprise dans une moindre mesure. En effet, le dirigeant et les tiers peuvent avoir une vision du patrimoine de l’entreprise mais les possibilités d’analyse sont forcément moins nombreuses qu’avec un bilan comptable détaillé.

Derniers articles comptabilité