burn rate startup

Comment maîtriser le burn rate en start-up ?

On l’appelle aussi « taux de combustion ». Il s’agit du rythme auquel une entreprise « brûle » sa trésorerie, la vitesse à laquelle elle dépense son argent, et le temps dont elle dispose avant de commencer à manquer de fonds.

Mais comment calculer cet indice ? Que révèle-t-il de la gestion de trésorerie d’une entreprise, d’une start-up ? Libeo fait le point.

QU’EST-CE QUE LE BURN RATE ?

Le burn rate (« taux de combustion » en VF) est une mesure de flux monétaires en négatif. En finance, cette expression désigne le taux à partir duquel les entreprises finissent d’utiliser toute leur trésorerie pour payer leurs charges fixes. Ces entreprises se retrouvent donc en négatif dès que le burn rate est franchi, jusqu’à ce qu’elles fassent entrer de nouvelles liquidités.

Calcul du burn rate

Voici un exemple qui vous aidera à calculer le burn rate de votre entreprise :

  • Votre entreprise possède 500 000 € au 1er janvier,

  • Au 1er juillet, il ne vous en reste que 200 000 €,

  • vous avez donc « brûlé » 300 000 € en 6 mois, c’est-à-dire 50 000 € par mois.

  • Votre burn rate est donc de 50 000 € par mois.

POURQUOI FAUT-IL FAIRE ATTENTION AU BURN RATE ?

Pour croître, les jeunes start-up ont souvent recours au soutien financier des investisseurs (fonds privés, business angels, etc.).

Lorsqu’un investisseur potentiel est approché par une start-up, son premier réflexe est souvent d’aller mettre le nez dans ses comptes et observer ses flux de trésorerie. En tant qu’investisseur, il cherche avant tout… le retour sur investissement. Savoir si l’entreprise qu’il accepter de financer va s’avérer rentable. Un peu à l’image des crédits immobiliers dans les banques…

Une des questions récurrentes en négociation concerne le burn rate. Pour eux, c’est une notion de risque : ce qu’on cherche à savoir en demandant le burn rate, c’est combien de temps leur investissement va suffire à combler les besoins de votre entreprise avant que celle-ci ne génère réellement des flux monétaires positifs.

Autrement dit, plus le burn rate d’une start-up est bas, plus l’entreprise a de chances de séduire des investisseurs. Ils sont en effet assurés de réaliser des bénéfices avantageux.

Par ailleurs, si vous maîtrisez correctement le taux de combustion de votre start-up, vous serez plus à même de maîtriser les différents risques financiers afférents aux entreprises. Vous disposerez en effet d’un capital suffisant pour mettre en place différentes solutions de pérennisation de la start-up.

COMMENT MAÎTRISER SES DÉPENSES ?

Il est donc très important de bien maîtriser son taux de combustion. Pour atteindre cet objectif, vous devez également maîtriser les différentes dépenses effectuées par votre entreprise. Identifiez les différents facteurs qui vous permettront de faire perdurer l’activité de la société et éliminez tous les points de dépenses non essentiels. En diminuant le montant de vos charges mensuelles, vous ferez diminuer votre burn rate.

N’oubliez pas les avantages que la dématérialisation peut apporter à votre entreprise. Loin de se cantonner à l’envoi par mail de documents, elle s’applique aussi aux informations, échanges et les processus créés directement sur support numérique. L’utilisation systématique de documents en papier peut coûter cher aux entreprises : frais d’impression, d’envoi, de tri, de classement, d’archivage, etc.

Toutes ces tâches manuelles, à faible valeur ajoutée, sont autant de moins de temps que les salariés consacrent à leur productivité, surtout dans les start-up, qui ne disposent pas forcément d’un service comptable en interne.

En optant pour des solutions de dématérialisation, notamment pour tout ce qui concerne la facturation et la gestion de trésorerie, vous pouvez agir directement sur vos dépenses entreprises, mais aussi :

Outre les avantages financiers et matériels, la dématérialisation des documents contribue au développement durable des start-up.

S’adresser à une cible adaptée

Avant d’engager de gros montants lors du lancement de votre start-up pour mettre au point les divers produits, former les équipes et lancer des campagnes de publicité, assurez-vous que vous vous adressez à la bonne cible. Si vous n’avez pas de client ou qu’ils ne vous paient pas, votre burn rate mensuel se creusera de plus en plus.

Mettre en place une stratégie de gestion

Lors du démarrage de votre start-up, vous devez mettre en place un modèle financier ainsi qu’une stratégie de gestion. Vous pourrez ainsi organiser à l’avance les différentes étapes de financement de votre projet. Vous calculerez le temps que cela vous prendra et comment faire pour diminuer au maximum votre burn rate.

COMMENT LIBEO PEUT-ELLE VOUS AIDER À PRÉVENIR LE BURN RATE ?

Libeo est une plateforme spécialisée dans la gestion des paiements des entreprises. Elle peut donc vite devenir votre meilleure alliée pour vous aider à prévenir le taux de combustion. Grâce à Libeo, vous pourrez en effet :

  • Surveiller en temps réel les flux entrants et sortants de votre start-up ;

  • Garder la mainmise sur votre comptabilité ;

  • Collecter et traiter toutes vos factures de façon dématérialisée ;

  • Échanger plus facilement avec vos fournisseurs ;

  • Réduire les coûts et les délais de paiement ;

La plateforme vous permet de régler et gérer efficacement les factures de vos fournisseurs, afin de gagner du temps. Comme vous pouvez vérifier dès que vous le souhaitez les comptes de la société, vous pouvez donc facilement maîtriser les dépenses et réduire votre burn rate.

CTA blog dépenses

Pour prévenir le taux de combustion en start-up, il est donc primordial que vous maîtrisiez bien vos dépenses. N’hésitez pas à vous inscrire sur une plateforme comme Libeo pour vous aider à vous organiser.

Webinar : Comment financer sa startup pendant la crise ?

Webinaire organisé par Breega et Libeo, en lien avec Bpifrance, la Banque de France et le Médiateur des Entreprises.

6 experts des secteurs publics et privés aborderont les thèmes suivants :

  • Pré-levée de fonds : agir rapidement et recourir si besoin aux aides publiques.

  • Post-levée de fonds : établir un planning financier solide pour les prochains mois.

  • Tour d'horizon des aides proposées : Report des charges sociales et fiscales, activité partielle, garanties et prêts.

  • Vision des VCs sur la situation des startups.

  • Cas pratiques & conseils.

Souvenez-vous : plus votre burn rate sera bas, plus il vous sera simple de trouver des investisseurs et vous générerez donc rapidement du profit.