Compte de résultat différentiel

Compte de résultat différentiel : le guide

Le compte de résultat différentiel est un état financier qui met en évidence les charges que supporte l’entreprise. Il permet d’évaluer la santé financière de l’entreprise, de calculer la marge sur coût variable et son seuil de rentabilité.

De quoi s’agit-il exactement ? À quoi sert-il ? Comment l’établir ? Libeo vous dit tout sur le compte de résultat différentiel.

QU’EST-CE QU’UN COMPTE DE RÉSULTAT DIFFÉRENTIEL ?

Le compte de résultat différentiel se présente sous la forme d’un tableau dans lequel les charges fixes sont retranchées afin de dégager la marge sur coûts variables, puis le résultat net. Cet état financier est principalement utilisé par le comptable ou par le dirigeant de l’entreprise dans le cadre du contrôle de gestion.

Plusieurs éléments apparaissent dans le compte de résultat différentiel, dont :

  • Le chiffre d’affaires : il s’agit de la somme des recettes réalisées par l’entreprise suite à la vente de produits ou à des prestations de service ;

  • Les charges variables : elles correspondent aux dépenses réalisées par l’entreprise pour assurer le bon fonctionnement de ses différents services. Le montant des charges variables évolue ainsi en fonction de l’activité de l’entreprise. Il s’agit par exemple des frais d’électricité, des primes perçues par les employés, ou encore des frais de livraison ;

  • La marge sur coûts variables : elle permet d’identifier les services et les produits les plus rentables de l’entreprise ;

  • Les charges fixes : elles correspondent aux dépenses effectuées par l’entreprise, quel que soit son volume d’activité. Il s’agit par exemple des loyers, des primes d’assurance ou encore des frais d’entretien ;

  • Le résultat net : il s’agit de la totalité des bénéfices générés par l’entreprise au cours d’un exercice comptable.

Jérémie Hoarau, contrôleur de gestion chez YouLoveWords, parle de libeo

"Avec Libeo, toutes les factures sont enregistrées directement dans le bon compte fournisseur. C'est très rapide et on a la certitude à 100% que les informations sont exactes."

Voir le témoignage

COMPTE DE RÉSULTAT DIFFÉRENTIEL : À QUOI SERT-IL ?

Le compte de résultat différentiel est un outil utilisé dans le cadre du contrôle de gestion. Avec le compte de résultat prévisionnel, il permet de mesurer la performance de l’entreprise et sa capacité à créer de la richesse. Cet état financier est un outil efficace pour définir si la stratégie mise en place par le/la chef(fe) d’entreprise permet d’atteindre l’équilibre financier. Si ce n’est pas le cas, les dirigeants vont s’appuyer sur le compte de résultat différentiel pour établir une stratégie afin de limiter les pertes et augmenter les marges.

C’est là le rôle principal du compte de résultat différentiel : identifier la marge que dégage une entreprise sur ses charges variables. Il s’intéresse ainsi à la manière dont sont financées les charges fixes et les charges variables.

À ce titre, il permet d’analyser les activités de l’entreprise plus finement. En cherchant à identifier le niveau d’activités à générer pour couvrir les charges fixes. Dans le même temps, il est très utile pour réaliser des prévisions financières cohérentes et établir un plan de financement au plus proche des objectifs commerciaux à atteindre.

Le compte de résultat différentiel est aussi utilisé pour dégager plusieurs indicateurs financiers. Des ratios qui vont permettre de calculer la rentabilité des activités exercées par l’entreprise, à savoir :

  • Le seuil de rentabilité : il s’agit du chiffre d’affaires à réaliser pour couvrir toutes les charges de l’entreprise. Atteindre son seuil de rentabilité revient à réaliser un résultat nul ;

  • La marge de sécurité : elle représente la différence entre le seuil de rentabilité de l’entreprise et le chiffre d’affaires qu’elle réalise ;

  • Le point mort : il représente le nombre de jours qui doivent être travaillés pour que l’entreprise atteigne son seuil de rentabilité.

ÉTABLIR UN COMPTE DE RÉSULTAT DIFFÉRENTIEL

Globalement, le compte de résultat différentiel se construit de la même manière qu’un compte de résultat classique. On y retrouve ainsi les produits et les charges supportées par l’entreprise.

L’ensemble de ces charges doivent ensuite être ventilées de manière à ce que les charges variables et les charges fixes puissent être clairement identifiées. Elles seront ensuite soustraites au chiffre d’affaires pour obtenir le résultat.

La principale difficulté est de savoir distinguer ces deux types de charges. Il faut donc faire l’inventaire de toutes les dépenses faites par l’entreprise pour les classer dans la bonne catégorie, à savoir :

  • Les charges fixes : toutes les dépenses réalisées par l’entreprise dont le montant ne dépend pas du volume d’activité. Elles sont stables et concernent principalement les loyers, les assurances, les abonnements ou encore certains honoraires.

  • Les charges variables : toutes les dépenses dont le montant varie lorsque la production de biens ou le chiffre d’affaires augmente. Elles concernent par exemple les frais d’électricité ou de packaging, ainsi que le coût de la matière première.

Certaines charges peuvent toutefois être mixtes, c’est-à-dire variables et fixes à la fois. C’est par exemple le cas des salaires des commerciaux, qui touchent leur rémunération et des commissions dont le montant varie en fonction du chiffre d’affaires apporté à l’entreprise.

Bon à savoir : la ventilation entre charges variables et charges fixes doit être effectuée pour chaque poste de charge. Conservez bien toutes vos factures fournisseurs enregistrées pour retracer l'historique de vos encaissements et décaissements.

EXEMPLE DE COMPTE DE RÉSULTAT DIFFÉRENTIEL

Une fois les charges ventilées, on peut construire le compte de résultat différentiel. Avant tout, il faut établir un tableau d’affectation des charges. En voici un exemple :

tableau d’affectation des charges

C’est sur la base de ce tableau d’affectation des charges qu’on va ensuite construire le compte de résultat différentiel. En voici un exemple :

compte de résultat différentiel

À l’issue de la construction de ce tableau, on va calculer le seuil de résultat différentiel, selon la formule suivante :

Charges fixes / (Marge sur coûts variables / Chiffre d’affaires).

Dans cet exemple, le seuil de résultat différentiel sera de :

225 000 / (728 000 / 1 000 000) = 309 065,93

Ainsi, lorsque l’entreprise réalise un chiffre d’affaires de 309 066 €, elle génère un résultat nul. Ses charges sont compensées par les gains qu’elle réalise.

Une fois les charges variables déduites, le compte de résultat différentiel fait apparaître la marge sur coûts variables qui est dégagée par l’entreprise (728 000 € ici). En construisant son tableau, le dirigeant pourra ainsi s’assurer de la rentabilité de son activité.

Préparer votre compte de résultat avec Libeo

Pour un expert-comptable, un DAF ou un contrôleur de gestion, la collecte des manuels et l'import des documents dans la comptabilité est un point de douleur récurrent. Disposer d'une solution simple, et surtout qui s’intègre à ses outils comptables, est un véritable avantage stratégique et concurrentiel.

Grâce à ses intégrations techniques, Libeo automatise le traitement des documents comptables et simplifie la clôture des comptes. La solution s'intègre avec des outils comme QuickBooks, Cegid Loop ou encore Dext pour automatiser les exports-comptables et l'import de factures :

Libeo Qiockbooks

Par exemple, vous pouvez importer une facture comptabilisée dans QuickBooks pour la payer sur Libeo, comme ilustré ci-dessous :

import quickbooks

Depuis l'onglet "Comptabilité", configurez ici vos préférences comptables pour préparer votre comptabilité :

Comptes comptables

Cette synchronisation des outils comptables créé un workflow de validations des factures fluide et optimisé. Elle facilite l'édition des bilans comptables et comptes de résultats, qui composent la liasse fiscale de l'entreprise.

SIMPLIFIEZ-VOUS LA COMPTABILITÉ

Embarquez vos collaborateurs vers la facture dématérialisée et découvrez combien vous pouvez économiser sur vos coûts de facturation !

Demander une démo

Derniers articles comptabilité