rôle DAF

Quel est le rôle du DAF en entreprise ?

Si le rôle du DAF s’est longtemps limité à la gestion des finances de l’entreprise, son champ d’intervention s’est considérablement étendu. Aujourd’hui, le DAF étant devenu le bras droit du chef d’entreprise.

En étroite collaboration avec la direction, le DAF doit ainsi s’occuper de l’aspect financier de l’entreprise et participer à la prise de décision stratégique. Libeo vous dit tout sur le rôle du DAF en entreprise et sur les missions qu’il doit assurer.

Qu’est-ce qu’un Directeur Administratif et Financier (DAF) ?

Le Directeur Administratif et Financier est un professionnel expert des chiffres et des finances qui a la charge de toute la gestion administrative et financière de l’entreprise. Son rôle principal est d’assurer l’équilibre financier de l’entreprise dans laquelle il travaille, mais aussi son équilibre stratégique et légal.

Le meilleur allié du DAF, c'est le digital. Vous occupez une fonction financière ? Découvrez comment simplifier votre quotidien avec Libeo

Accounts payables FR

SIMPLIFIEZ-VOUS LA GESTION FINANCIÈRE

Grâce au suivi des finances en temps réel, automatisez vos opérations de rapprochement bancaire, accédez à vos historiques de paiement et contrôlez vos ratios financiers.

Demander une démo

Le DAF est un professionnel expérimenté qui occupe une fonction hautement stratégique. Il peut exercer ses fonctions en entreprise ou intervenir de manière ponctuelle, sous statut indépendant. Qu’il soit externe ou interne à l’entreprise, le DAF agit toujours pour le compte du dirigeant

Les missions du DAF en entreprise

Le DAF occupe un poste stratégique. À ce titre, il a en charge plusieurs missions d’une importance capitale.

DAF en entreprise et rôle financier

La première fonction du directeur administratif et financier est d’élaborer et de piloter la stratégie financière de l’entreprise. Ses tâches en la matière sont nombreuses et comprennent notamment :

  • L’établissement et le suivi de la comptabilité ;

  • La mise en place de tableaux de bord ;

  • Le développement et la gestion de la trésorerie ;

  • La gestion de la fiscalité ;

  • La recherche de financement et de subvention.

Au-delà de son rôle purement opérationnel et de l’apport de ses connaissances techniques, le DAF en entreprise doit également superviser les équipes chargées des finances de la société. L’objectif de ce professionnel est alors d’assurer une gestion financière aussi fiable que possible de l’entreprise. C’est d’ailleurs lui qui est responsable de la fiscalité de l’entreprise.

DAF en entreprise et rôle administratif

Comme son nom l’indique, le DAF est également chargé de la branche administrative de l’entreprise. Il a donc un rôle prépondérant dans la bonne gestion des domaines sociaux et juridiques de la société pour laquelle il travaille.

Ses connaissances en droit lui permettent de suivre la législation et de prendre en compte les évolutions de la loi qui pourraient avoir une incidence sur l’entreprise. Il doit ainsi s’assurer qu’elle respecte la législation et procéder à une veille juridique régulière.

C’est aussi le DAF qui organise les conseils d’administration de l’entreprise, qui contrôle les engagements juridiques pris par la société, et qui veille à ce que les contentieux soient correctement réglés.

DAF en entreprise et missions stratégiques

Face à la transformation digitale que connaissent les entreprises, le DAF ne peut plus uniquement se concentrer sur l’aspect financier. Il doit accompagner le chef d’entreprise sur tous les plans et l’aider dans ses choix stratégiques.

Sur la base des analyses et des prévisions financières qu’il réalise, le DAF doit assurer la pérennité de l’entreprise. Il peut ainsi prendre part aux décisions liées à sa croissance et à son développement comme :

  • L’intégration d’un nouveau partenaire financier ;

  • L’introduction en bourse de la société ;

  • Le rachat d’actions ;

  • Une éventuelle fusion…

Grâce aux prévisions qu’il réalise et à ses reportings d’activité, le DAF aide le chef d’entreprise à faire les bons choix, tant pour optimiser ses investissements que pour gérer ses capitaux. Il l’accompagne également dans sa rencontre avec d’éventuels partenaires financiers (banques, investisseurs…) et le conseille sur son financement et sa fiscalité.

Le DAF, un professionnel aux compétences multiples

Le DAF est un professionnel polyvalent qui doit être doté de qualités opérationnelles et d’un certain savoir-être. En premier lieu, il doit évidemment avoir toutes les connaissances nécessaires dans les domaines suivants :

  • Finance

  • Comptabilité

  • Fiscalité

  • Contrôle de gestion

  • Droit des entreprises

Puisqu’il est responsable d’une direction au sein de son entreprise, le DAF doit disposer de qualités managériales pour parvenir à motiver ses équipes comptables et administratives. Enfin, savoir parler anglais est indispensable, notamment dans les entreprises qui possèdent des filiales à l’étranger.

Ses qualités d’écoute, de dialogue et de négociation lui permettront d’échanger avec les salariés pour comprendre leurs besoins et leurs attentes, mais aussi avec les partenaires de l’entreprise (actionnaires, fournisseurs, investisseurs) et les clients. Le DAF doit aussi être rigoureux et organisé pour produire un travail efficace. Un esprit de synthèse est également nécessaire pour produire des analyses financières aussi fines et précises que possible.

Bon à savoir : en raison de la multiplicité des compétences dont il doit faire preuve, le DAF est généralement un professionnel qui a occupé un poste d’expert-comptable, de contrôleur de gestion ou de responsable d’audit par le passé.

Nicolas Liodenot Bewiz

Nicolas Liodenot, expert-comptable et associé chez Bewiz

"On avait réussi à digitaliser à peu près toute la chaîne mais on avait rien au niveau du paiement fournisseur. Le plus de Libeo par rapport aux autres acteurs du marché, c’est qu’aujourd’hui, c’est le seul à proposer le paiement en un clic."

Voir le témoignage

Derniers articles d'expertise comptable