Comment comptabiliser une créance client

FICHE PRATIQUE

Comment comptabiliser une créance client ?

L'enregistrement des créances clients est effectué par deux parties : l'acheteur qui a reçu les biens et services et le vendeur qui les a fournis. Le vendeur doit enregistrer toutes les ventes et les créances clients dans ses comptes. Comment enregistrer une créance client dans le bilan et le compte de résultat ?

La Créance client en comptabilité

En comptabilité, la créance est un droit, exercé par une entreprise sur un tiers (organisation, particulier) et pour lequel elle exige un réglement. Une créance client est un paiement dû à une entreprise pour des biens ou des services qu’elle a fournis à crédit à un client. On parle également de :

  • Comptes clients

  • Débiteurs commerciaux

  • Débiteurs

  • Créances.

Dans le compte de résultat, lorsque la créance est amortie ou encaissée, elle est comptabilisée respectivement comme une dépense pour créance douteuse ou un produit des ventes.

Créance client : actif ou passif ?

Comme pour toutes les créances, une entreprise inscrit les créances commerciales à l’actif de son bilan lorsque le montant est dû par le client et recouvrable dans le cadre du cycle d’exploitation normal de l’entreprise.

Créances clients au bilan : TTC ou HT ?

Faut-il inscrire les montants HT ou TTC dans le bilan ? Tout dépend du statut de la créance :

  • les créances clients sont TTC ;

  • les dépréciations portent uniquement sur le montant HT de la créance, la TVA étant déductible ;

  • le passage en perte se fait lorsque les créances sont irrécouvrables (client disparu sans laisser d’adresse, liquidation judiciaire, etc.) ;

  • les stocks sont HT.

Fiche pratique : Comment comptabiliser une facture fournisseur ?

Libeo facilite la comptabilité

Comment enregistrer une créance client ?

La comptabilisation des créances implique :

La comptabilisation des créances clients dépend du statut du paiement :

  • Le client a payé : comptabilisez les produits. Retirez ensuite la créance client du bilan.

  • Le client n’a pas payé : comptabilisez la créance client comme un actif et conservez-la dans le bilan jusqu’à son recouvrement.

Les créances se comptabilisent à l’actif du bilan, dans la catégorie « Immobilisations financières ».

Créance client : numéro de compte à créditer et débiter

Voici comment saisir une créance client en comptabilité :

  • On débite le compte 411 « Clients » à la date même où l’entreprise a délivré son bien ou réalisé son service.

  • On crédite le compte 70 « Ventes de produits fabriqués, prestations de services, marchandises » sera crédité.

Lorsque le délai de paiement est dépassé et que celui-ci n’a pas été reçu par l’entreprise :

  • On crédite le compte 411 ;

  • On débite le compte 416 « Clients douteux ou litigieux ».

Comment comptabiliser la dépréciation des créances clients ?

La dépréciation des créances clients intervient lorsque les actifs ont perdu tout ou partie de leur valeur. En comptabilité, cette expression désigne le montant des créances que l’entreprise risque de ne pas recouvrer du fait de clients non solvables ou de litiges en fin d’exercice comptable. Il en résulte une réduction de la valeur des créances.

Cette dépréciation est enregistrée en comptabilité comme suit :

  • On débite le compte 68174 « Dotations pour dépréciations des actifs circulants ».

  • On crédite le compte 491 « Dépréciation des comptes clients » en application du principe de prudence.

Lorsque l'entreprise réalise son bilan à la clôture de l'exercice, la dépréciation des créances client est appréciée, en vue d'estimer le risque d'impayés.

Fiche pratique : Comment comptabiliser une facture fournisseur à recevoir ?

Quand utiliser le compte 654 ?

Le compte 654 « Pertes sur créances irrécouvrables » est un compte client à recevoir. C’est dans ce compte que sont enregistrées les pertes sur créances irrécouvrables, c’est-à-dire les créances perdues (du fait de liquidation judiciaire, de chèque en bois ou encore de disparition soudaine du débiteur par exemple).

Ce compte se divise en plusieurs catégories :

  • 654A —Comptes débiteurs — Clients

  • 654B —Comptes débiteurs — Autres

  • 654C —Provision pour créances douteuses

  • 654D —Autres comptes débiteurs et dépôts de garantie

  • 654E - Paiements anticipés (par exemple, paiement anticipé de loyer, de services publics)

Fiche pratique : Comment comptabiliser un avoir non parvenu ?

BON À SAVOIR

Même si les créances sont irrécupérables, La TVA payée n'est jamais considérée comme une charge. Elle peut être récupérée à condition de respecter certaines formalités.

ctas-blog-factures

toutes nos fiches pratiques