journal de banque

6 min

Comment tenir votre journal de banque ?

La montée en puissance de la transparence bancaire a eu un impact majeur sur la manière dont les entreprises tiennent désormais leur journal de banque. Qu'il s'agisse de suivre les réglementations bancaires ou de garder un œil sur les fraudes et autres activités suspectes, il est plus important que jamais de tenir scrupuleusement son journal de banque.

Alice Bled

Alice BLED • Libeo

Publié le | Mis à jour le

À quoi sert un journal de banque ?

C'est quoi, un journal de banque ?

Les journaux de banque sont la plus ancienne forme de registre commercial au monde. Passer une commande de stock est l'une des premières transactions de toute petite entreprise. Les clients veulent voir leurs paiements sur les comptes bancaires, les autorités fiscales et les banques exigent que les transactions commerciales soient enregistrées en cas de problème.

C'est à cela que sert un journal de banque : offrir une vue d’ensemble des mouvements bancaires de l'entreprise. Le journal de banque, aussi appelé livre de banque, sert à la comptabilisation des opérations bancaires. Il détaille les décaissements et les encaissements effectués sur le(s) compte(s) bancaire(s) de l'entreprise, selon les modes de paiement (carte bancaire, virement SEPA, TIP remise de chèque, etc.).

C'est ce document qui permet de réaliser l'état de rapprochement bancaire tous les mois. Cette opération consiste à contrôler que les informations du relevé bancaire concordent avec vos enregistrements comptables. Cette vérification est particulièrement importante lors de la réalisation du bilan comptable, mais également en cas de contrôle fiscal.

Pourquoi tenir un journal de banque ?

La trésorerie est l'une des principales raisons de l'échec d'une petite entreprise. Il n'est pas facile de maîtriser les flux de trésorerie, et la moindre erreur peut être la cause d'un manque d'argent sur votre compte bancaire. Pour s'assurer de disposer toujours de suffisamment de liquidités, les gérants s'appuient sur le journal de banque pour connaître avec exactitude le solde disponible en banque et garder une vue d’ensemble sur la santé financière de l'entreprise.

Quels sont les 5 journaux ?

Outre le journal de banque, les entreprises doivent tenir plusieurs journaux comptables au quotidien :

  • Le journal des achats
  • Le journal des recettes
  • Les journaux de trésorerie
  • Le journal des opérations diverses (OD)
factures fournisseurs

ARTICLE

Comment gérer les factures fournisseurs en 2023 ?

Le suivi en temps réel du paiement de vos factures est indispensable pour garder une vision réelle de votre trésorerie. Comment gérer toutes vos factures ?

Lire l'article

Comment faire un journal de banque ?

Le journal de banque prend la même forme qu’un relevé bancaire. Il fait apparaître un débit et un crédit :

  • Le débit présente l’ensemble des décaissements de l’entreprise ;
  • Le crédit présente l’ensemble des encaissements réalisés par l’entreprise.

Plusieurs comptes sont utilisés dans le journal de banque, en particulier pour différencier les encaissements (chèques, virements, paiements reçus par carte de crédit…).

Comment passer les écritures de banque ?

Le Plan Comptable Général préconise notamment l’utilisation du compte de la classe 5 "Comptes financiers". C’est d’ailleurs le compte 512000 « Banque » qui vous servira généralement en guise de compte de contrepartie.

Vous pouvez aussi utiliser d’autres comptes :

  • Le compte 401 « Fournisseurs » pour faire apparaître le règlement d’une facture ;
  • Le compte 411 « Clients » pour enregistrer le paiement des factures émises ;
  • Certains comptes de la classe 6 "Charges" pour indiquer des intérêts de prêts (661 100) ou des frais bancaires (627 000).
  • Les comptes de TVA
  • Les comptes de capitaux (classe 1)

Bon à savoir : si vous détenez plusieurs comptes bancaires, vous devrez tenir plusieurs journaux de banque. En effet, il est obligatoire de détenir un journal de banque par compte bancaire.

checklist-workflows-validation-fr-2023

CHECKLIST

CIRCUITS DE VALIDATION DES FACTURES : LES AVANTAGES ET ÉTAPES CLÉS

Découvrez les avantages des circuits de validation et comment les mettre en place au sein de votre organisation.

Télécharger la checklist

Comment enregistrer les opérations bancaires dans un journal de banque ?

La conservation des pièces justificatives

L’enregistrement d’une écriture comptable nécessite de conserver certaines pièces justificatives comme les remises de chèques ou encore les relevés bancaires. Si vous exercez en libéral, vous devrez également conserver vos factures d’achat et de vente.

L’ensemble de ces pièces justificatives doit être conservé pour une période minimale de 10 ans. Ces dernières peuvent être conservées sous format papier ou numérique. Une entreprise qui ne se soumet pas à cette obligation s’expose d’ailleurs à des pénalités, voire à un rejet de sa comptabilité.

Bon à savoir : toutes vos pièces justificatives peuvent être annexées à votre journal de banque pour que vous puissiez les retrouver plus facilement.

La comptabilisation du journal de banque “à l’ancienne”

Traditionnellement, le journal de banque se tient à la main. Concrètement, cela consiste à recopier vous-même chaque ligne de votre relevé de banque à l’identique pour l’inscrire au crédit ou au débit de votre journal de banque en indiquant :

  • La date de l’opération bancaire (et non la date de valeur de l’opération) : il s’agit de la date de remise pour un chèque, de la date de réception pour un virement ou de la date de retrait ou de remise pour des espèces ;
  • Le numéro de compte concerné ;
  • Un libellé ;
  • Le montant de l’opération.

Vous devrez également ajouter toutes les opérations qui ne figurent pas encore sur votre relevé en réalisant une réconciliation comptable pour le mois concerné. Il faudra par exemple saisir :

  • Les paiements par carte bancaire pas encore été débités ;
  • Les chèques que vous n’avez pas encore encaissés ;
  • Les chèques émis et qui n’ont pas encore été encaissés par vos fournisseurs.

Bon à savoir : en théorie, chaque entrée ou sortie du compte bancaire doit être enregistrée dès survenance. Dans la pratique, le journal de banque est complété tous les mois en fonction des informations contenues dans les relevés bancaires transmis par la banque.

L’enregistrement des opérations peut être fait de manière chronologique pour n’oublier aucune écriture et simplifier la réalisation du rapprochement bancaire. De plus, le journal de banque ne doit comporter ni blanc ni rature dans la mesure où les informations qui y figurent ne peuvent être ni modifiées ni supprimées.

La comptabilisation du journal de banque avec Libeo

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises ont recours à l'automatisation pour faciliter la saisie des opérations comptables. En plus de gagner un temps précieux sur le traitement des factures, elles suppriment les risques d'erreur liés à la saisie manuelle des données et évitent les tentatives de fraude.

Les solutions d'automatisation de la comptabilité sont conçues pour se synchroniser aux différentes banques européennes et exporter les libellés des transactions vers les différents journaux comptables (achats, dépenses et banque).

Solution de pré-comptabilité, Libeo rattache le paiement à la comptabilité en connectant les ERPs aux banques et outils de production comptable :

Automatiser la production comptable
C'est le cas de Libeo, qui permet à ses utilisateurs de synchroniser leurs flux bancaires en intégrant leur(s) banque(s) à leur compte Libeo.

Comment tenir un livre journal ?

Cette fonctionnalité automatise le rapprochement bancaire et permet de suivre de près ses transactions et factures associées :

transactions bancaires libeo

Connecter vos comptes bancaires à Libeo vous permet de déclencher et planifier vos paiements, afficher vos relevés de comptes et exporter vos libellés de transactions vers votre journal de banque :

Comment gérer son journal de banque
Libeo est compatible avec toutes les banques européennes pour payer et suivre vos paiement de manière 100% sécurisée. Synchronisez vos flux bancaires en intégrant votre banque avec votre compte Libeo. Et associez chacun de vos paiements et encaissements à la bonne facture.

hero-dashboard_FR_2022-12

Envie d'essayer Libeo ?

Créez un compte et utilisez la plateforme en quelques minutes !

Essayer maintenant

facebookIcontwitterIconlinkedInIcon

Vous aimerez aussi

Imputation comptable

L'imputation comptable : à chaque compte son opération

L'imputation comptable consiste à affecter un compte à une opération (achat, vente, etc.) en fonction de sa nomenclature. Concrètement, il s'agit d'affecter un ou plusieurs comptes au plan comptable de l'entreprise. Ce processus d'affectation est obligatoire pour toutes les entreprises qui tiennent une comptabilité. On fait le point.

9 min

Qu'est-ce que la pré-comptabilité ?

Qu'est-ce que la pré-comptabilité ?

La pré-comptabilité, par définition, désigne l'ensemble des étapes qui précèdent l'intervention de l'expert-comptable. Elle englobe la collecte, la récupération, le classement et l'export des documents comptables. Bien utilisée, la pré-comptabilité est un outil formidable pour l'optimisation des flux de travail internes et l'enregistrement des écritures comptables.

6 min

cycle fournisseur

Cycle fournisseur : le cycle comptable le plus à risques

En tant que propriétaire d'entreprise, vous savez que le cycle des fournisseurs est l'un des plus importants de votre activité. Mais c'est aussi l'un des plus risqués.. Heureusement, plus vous l'automatisez, moins vous courez de risques et faites du cycle fournisseur un levier de performance !

8 min