Qu'est-ce que la pré-comptabilité ?

6 min

Qu'est-ce que la pré-comptabilité ?

La pré-comptabilité, par définition, désigne l'ensemble des étapes qui précèdent l'intervention de l'expert-comptable. Elle englobe la collecte, la récupération, le classement et l'export des documents comptables. Bien utilisée, la pré-comptabilité est un outil formidable pour l'optimisation des flux de travail internes et l'enregistrement des écritures comptables.

Alice Bled

Alice BLED • Libeo

Publié le | Mis à jour le

Qu'est-ce que la pré-comptabilité ?

Pré-comptabilité : définition

La pré-comptabilité, ou gestion pré-comptable, désigne l’ensemble des tâches qui précèdent l’utilisation d’un logiciel comptable. Cette branche de la comptabilité recense toutes les activités pour lesquelles l’intervention de l’expert-comptable n’est pas indispensable. Autrement dit, tout ce qui sort de son périmètre.

Quelles sont les étapes de la pré-comptabilité ?

La pré-comptabilité doit être réalisée en amont de l’intervention de l’expert-comptable. Faire de la pré-comptabilité, c’est gérer les activités suivantes :

La gestion pré-comptable concerne l’ensemble des pièces justificatives utilisées en comptabilité : factures d’achats et de ventes, bons de commande et de livraisons, notes de frais, etc.

pré-comptabilité

La pré-comptabilité devient facile avec Libeo

Essayez Libeo, analysez vos dépenses et préparez votre bilan comptable

Essayer maintenant

Pourquoi faire la pré-comptabilité ?

La pré-comptabilité est une partie essentielle du processus comptable. Elle simplifie le processus comptable en fournissant un ensemble de règles qui aident à contrôler, surveiller et gérer les activités en cours dans une organisation. Voici quelques raisons pour lesquelles les entreprises devraient s’engager dans une gestion pré-comptable :

  • Elle enregistre les transactions au fur et à mesure qu’elles se produisent ;
  • Elle garantit l’exactitude des informations financières ;
  • Elle simplifie le travail de l’expert-comptable ;
  • Elle permet de tenir des registres exacts ;
  • Elle aide à mieux suivre les stocks et les dépenses ;
  • Elle participe à la mise en place de l’automatisation des flux de paiement et plus généralement de la comptabilité.

La gestion pré-comptable fournit également une assistance en matière d’information et d’analyse financières qui peut être utilisée à des fins de prise de décision :

  • Prévision des flux de trésorerie —Il s’agit de prévoir le montant des liquidités dont vous disposerez à différents moments de l’année.
  • Budgétisation —La budgétisation consiste à fixer des objectifs pour les indicateurs clés de performance (ICP), tels que la marge bénéficiaire brute ou le retour sur investissement (RSI), sur une période donnée.
  • Comptabilité analytique —La comptabilité analytique consiste à calculer le coût de production de chaque produit ou service.
automatisation de la comptabilité

Article

Automatisation de la comptabilité : passez le cap en 2023

La pandémie a mis un coup d’accélérateur à la digitalisation des processus. Le numérique impacte désormais toutes les branches de l’entreprise, y compris la comptabilité.

Lire l'article

Comment faire une gestion pré-comptable ?

La gestion pré-comptable est souvent utilisée dans les entreprises qui traitent de gros volumes de factures, comme le BTP ou la restauration.

Automatiser le processus comptable

L'objectif principal de la gestion pré-comptable est de réduire les erreurs manuelles. Cela permet de réduire considérablement le temps nécessaire au traitement des factures et d'éliminer les erreurs dues à la saisie manuelle des données. Elle va généralement de pair avec l'automatisation des processus comptables.

L'automatisation du processus comptable consiste à supprimer toute étape du processus qui n'est pas intrinsèquement utile et à réduire la quantité d'interaction humaine. Cet objectif peut être atteint en utilisant la technologie pour réduire la saisie manuelle des données :

  • Collecter automatiquement les pièces comptables ;
  • Saisir les données contenues dans les documents via la reconnaissance automatique des caractères ;
  • Suivre les factures à payer ;
  • Déclencher les paiements ;
  • Exporter les écritures comptables ;

Utiliser un logiciel de pré-comptabilité

Les logiciels de pré-comptabilité automatisent une grande partie des processus manuels liés à la gestion des factures, ce qui permet aux entreprises de se conformer plus facilement aux réglementations fiscales et d’accroître leur efficacité. Les entreprises gagnent ainsi des heures par semaine, qu’elles peuvent consacrer à d’autres projets ou tâches.

Un système de gestion pré-comptable joue le rôle d’intermédiaire entre les différents intervenants du processus post-achats (les fournisseurs, l’entreprise, l’expert-comptable, la banque et l’ERP) :

  • Récupérer et acheminer les factures des fournisseurs vers la plateforme du client.
  • Automatise la récupération des bons de commande depuis l’ERP.
  • À partir des données des factures, mettre à jour les journaux d’achat de banque.
  • Exporter les écritures comptables vers la comptabilité.
  • Transmettre les libellés des transactions à la banque.

Schéma d'un processus comptable intégrant un logiciel de pré-comptabilité

Automatiser la pré-comptabilité
La pré-comptabilité permet aux directions financières de simplifier le traitement des factures et mieux contrôler les flux de trésorerie.

Bien paramétrée, elle constitue un formidable outil de gestion, ,donnant aux dirigeants une visibilité sur les performances de leur entreprise pour prendre des décisions fondées sur des données réelles plutôt que sur des estimations ou projections.

checklist-cashflow-ceo-2022.png

CHECKLIST

4 CONSEILS POUR GÉRER SA TRÉSORERIE

Lorsqu’on dirige une entreprise, les imprévus sont monnaie courante. Les transactions sont nombreuses, chaque fournisseur à ses propres habitudes et/ou contraintes. La clé pour vous en sortir ? L’anticipation.

Télécharger la checklist

FAQ

Comment faire la facturation en comptabilité ?

La facturation consiste à créer, éditer et envoyer les factures pour les opérations de ventes aux clients. Pour faire la facturation, la plupart des professionnels utilisent un logiciel pour créer et envoyer des factures conformes à la législation.

Comment faire un pré-bilan comptable ?

Le pré-bilan comptable est un bilan comptable intermédiaire, réalisé au cours d’un exercice civil et non lors de sa clôture. Contrairement au bilan comptable définitif, le pré-bilan n’est pas obligatoire, et n’a pas vocation à être déposé auprès des services des impôts. Il est réalisé à la demande du chef d’entreprise, pour faire le point sur les résultats de la société en cours d’année.

Pour faire un pré-bilan comptable, le mieux est d’utiliser un logiciel de comptabilité. Voici comment procéder, en 6 étapes :

  1. Les écritures comptables de la période donnée ;
  2. Le rapprochement bancaire ;
  3. La révision comptable ;
  4. Les charges et produits constatés d’avance ;
  5. L’inventaire des stocks ;
  6. Les immobilisations (en cours ou sorties).
facebookIcontwitterIconlinkedInIcon

Vous aimerez aussi

Compte de résultat

Le compte de résultat : définition, exemple simplifié et détaillé

Le compte de résultat, également connu sous le nom de compte de profits et pertes (P&L en abrégé), est généralement le premier état financier qui sort d'un cabinet comptable. Il donne une image claire de la performance de l'activité principale de l'entreprise et constitue la base d'une grande partie du reste des calculs effectués sur une entreprise. Comment établir un compte de résultat ? Comment le lire et l’analyser ?

10 min

retraitements bilan fonctionnel

Quels sont les retraitements du bilan fonctionnel ?

Pour passer du bilan fonctionnel au bilan comptable, des retraitements sont nécessaires. Libeo vous explique quels sont les retraitements du bilan fonctionnel.

5 min

déclaration de TVA intracommunautaire

Comment remplir une déclaration de TVA intracommunautaire ?

La TVA intracommunautaire s’applique pour tout échange commercial réalisé entre deux pays membres de l’Union européenne. Sur les biens comme les services. Hors UE, on parle de TVA intracommunautaire, un mécanisme fiscal mis en place afin de faciliter les échanges entre les États membres.

7 min