gestion des stocks en magasin

7 techniques pour améliorer la gestion des stocks en magasin

La gestion des stocks est stratégique pour tout commerce, de détail comme en ligne, et ce bien au-delà de l'aspect financier : en gérant de manière optimale vos stocks et vos approvisionnements, c'est toute l'optimisation des coûts et des ressources utilisées qui s'en trouve impactée. Voici 7 techniques pour améliorer votre gestion des stocks en magasin.

1. Appliquer la règle ABC (Activity Based Coasting)

La règle ABC est une technique de gestion des stocks qui classe les articles en trois groupes : A, B et C :

  • Les articles du groupe A ont un volume et une valeur élevés, il faut donc accorder une plus grande attention à la gestion de ces articles (80 % des sorties)

  • Les articles du groupe B ont un volume et une valeur moyens, ils nécessitent donc moins d’attention que les articles du groupe A, mais plus que ceux du groupe C (15 % des sorties)

  • Enfin, les articles du groupe C ont un volume et une valeur faibles. Ils devraient donc recevoir le moins d’attention en termes de gestion des stocks (5 % des sorties).

L’objectif ? Améliorer la rentabilité des produits et des clients en identifiant les véritables facteurs de coûts et les économies potentielles. La méthode ABC permet de distinguer les activités rentables de celles qui le sont moins. Elle est utilisée pour répartir les coûts par activité.

Par exemple, les articles dont le taux de rotation est faible, comme les vêtements, nécessitent généralement des contrôles plus fréquents que ceux dont le taux de rotation est élevé, comme les produits d’épicerie ou l’électronique, car il y a moins de risque qu’ils soient en rupture de stock en raison d’un vol ou d’un dommage dû à la manipulation.

Retail-checklist
CHECKLIST
4 CONSEILS POUR GÉRER SA TRÉSORERIE DANS LE RETAIL

Lorsqu’on dirige un commerce, les imprévus sont monnaie courante. Les transactions sont nombreuses, chaque fournisseur à ses propres habitudes et contraintes. La clé pour vous en sortir ? L’anticipation.

Télécharger la checklist

2. Mettez fin aux surstocks

Surveillez les tendances pour anticiper la demande de produits spécifiques. Cela vous aidera à planifier afin d’avoir toujours suffisamment d’unités en stock pour répondre à la demande des clients sans surstocker ou sous-stocker les articles qui se vendent mal.

Tirez parti des données de vente. Chaque fois que vous réalisez une vente, il est bon d’enregistrer des informations relatives à :

  • l’article vendu ;

  • Le moment de la vente ;

  • Le lieu de la vente ;

Ces données peuvent donner un aperçu des habitudes d’achat de vos clients et vous aider à anticiper la demande future.

Retail : comment réussir à écouler ses stocks ?

3. Anticipez la rupture des produits

Mettez en place des alertes pour les faibles niveaux de stock. Une façon d’éviter les ruptures de stock est d’utiliser des alertes qui vous avertissent lorsque des articles particuliers sont en rupture de stock — ou lorsqu’il n’en reste plus aucun. Ces alertes peuvent être affichées sur votre système de point de vente ou envoyées automatiquement.

Utilisez des systèmes de point de vente (POS). Les systèmes de point de vente peuvent aider à suivre les achats et donner une image précise de ce qui se vend, quand, où et à quelle fréquence. En plus d’aider à la gestion des stocks, ils peuvent simplifier des tâches comme le suivi des retours ou le traitement des cartes de crédit.

4. Optimisez votre espace de stockage

Cela implique de maximiser l’espace dont vous disposez et de vous assurer qu’il est aussi accessible que possible pour vos employés. Il faut également prévoir des solutions de stockage adaptées à chaque type de produit.

Par exemple, vous pouvez utiliser un rack de stockage vertical pour vos articles à rotation lente et un chariot de préparation de commandes pour vos produits les plus populaires.

Créez plusieurs zones d’inventaire pour organiser votre inventaire et à suivre vos produits plus facilement. Vous pouvez notamment séparer :

  • les produits de grande et de petite valeur,

  • les produits saisonniers,

  • les matières premières,

  • Et les produits finis en différentes zones.

5. Concentrez-vous sur la satisfaction client

La première consiste à recueillir les commentaires de vos clients. Ce retour d’information permet de savoir ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas dans vos produits et services, et comment vous pouvez améliorer les choses.

Assurez-vous d’avoir toujours un stock suffisant de vos best-sellers — vous voulez être en mesure de répondre à la demande des clients pour ces produits en tout temps. Pour ce faire, tenez une liste de tous les articles qui sont fréquemment épuisés et réapprovisionnez-les dès que possible.

Pour les produits qui ont un taux de retour élevé, gardez-en un ou deux de plus en permanence afin de réduire le temps d’attente des clients qui souhaitent échanger le produit.

Pour les produits dont les ventes augmentent régulièrement, déterminez pourquoi ils se vendent si bien et assurez-vous d’en avoir suffisamment pour répondre à la demande. Utilisez les nouvelles technologies, comme les étiquettes RFID ou les applications pour smartphone, pour suivre l’emplacement des articles dans votre magasin et vous assurer que tout est là où il doit être à tout moment.

Formez votre personnel pour qu’il sache ce qui est en stock et ce qui ne l’est pas, et demandez-lui de le chercher lorsque les clients le demandent — il est toujours préférable de dire à quelqu’un qu’un produit n’est pas disponible et de l’orienter vers une autre option que de le laisser quitter le magasin les mains vides.

6. Connectez vos systèmes de données

Pour obtenir une vue complète de votre chaîne d’approvisionnement, vous devez combler le fossé entre votre système d’inventaire et vos systèmes de données. Vous ne pouvez pas savoir ce qui est en stock s’il est enfermé dans une autre base de données. En connectant vos systèmes de données, c’est toute la supply chain qui s’en trouve impactée, ce qui vous permettra de prendre de meilleures décisions et de tirer un meilleur parti de vos stocks.

Vous pouvez également vous assurer que les produits sont prêts à être commercialisés lorsqu’ils quittent l’entrepôt en mettant en place des systèmes ou des logiciels de gestion des stocks qui vous permettent de suivre les tendances des ventes et d’adapter vos stocks en conséquence.

Automatisez le processus de réception des stocks entrants en scannant ou en saisissant manuellement les détails de l’expédition dans un appareil mobile

Connectez votre logiciel avec une solution de gestion des factures fournisseurs. Le suivi de l’inventaire de votre entreprise est beaucoup plus facile lorsque vous utilisez une solution dématérialisée : les factures sont centralisées, vérifiées et saisies automatiquement dans la comptabilité.

Cela vous permettra de rapprocher les bons de commande des factures fournisseurs de suivre au plus près les commandes et les paiements fournisseurs.

Accounts payables FR

COMMERÇANTS, INTÉGREZ LIBEO À VOTRE INVENTAIRE !

Libeo est l'allié de tous les professionnels du commerce de détail : programmez vos paiements fournisseurs à la bonne date et n'y pensez plus !

Demander une démo

7. Faites participer votre équipe au suivi

Vous ne pouvez pas gérer correctement l’inventaire de votre magasin si vous êtes le seul à devoir vous assurer que tout est en stock. Mettez en place un système de contrôle et assurez-vous que tout le monde comprend l’importance de vous informer lorsque des articles sont en rupture de stock. Certaines applications de gestion des stocks, comme Erplain, offrent des données en temps réel afin que chacun ait accès aux informations les plus récentes à tout moment.

Derniers articles retail