paiement fournisseur

7 min

Paiement fournisseurs : levier de rentabilité en 2024

En temps normal, les entreprises accusent déjà des retards de paiements. Sans grande surprise, cette mauvaise pratique a gagné du terrain depuis 2020, notamment dans les TPE-PME. Or, les factures en retard coûtent cher (au sens propre) aux entreprises. Comment briser le cycle et assurer le paiement fournisseurs dans les délais ?

Alice Bled

Alice BLED • Libeo

Publié le | Mis à jour le

La loi LME fixe le délai de paiement (2020 et 2021) à 30 jours, à compter de la date de fin d’exécution de la prestation ou de livraison s’il s’agit de marchandises. En cas d’accord entre le fournisseur et son client, ce délai peut être porté à 45 jours.

PAIEMENT FOURNISSEURS : L'IMPACT DE LA LOI LME

Il fallait s’y attendre : le règlement des factures fournisseurs fait partie des dommages collatéraux causés par la crise sanitaire. Entre les fermetures administratives et les protocoles sanitaires, difficiles pour les entreprises de maintenir la tête hors de l’eau. Pour comprendre les enjeux liés aux délais de paiement fournisseurs, il faut revenir sur sa définition et le rôle de la loi LME (Loi de Modernisation de l’Économie) en 2021.

Entrée en vigueur en août 2008, la loi LME s’attaquait aux délais de paiement et aux crédits interentreprises afin de dynamiser l’économie en France. Les délais en vigueur alors étaient jugés trop longs, ce qui entraînait des litiges, grevait la trésorerie des petites et moyennes entreprises, et, au niveau global, ralentissait l’économie. Mais surtout, des délais trop longs contraignent les entreprises à emprunter à court terme pour couvrir leur Besoin en Fonds de Roulement. La loi LME intervient donc dans ce contexte pour éviter aux TPE/PME et indépendants de souffrir face à cette pratique condamnable du rallongement des délais de paiement.

hero-dashboard_FR_2022-12

envie d'essayer Libeo ?

Créez un compte et utilisez la plateforme en quelques minutes !

Essayer maintenant

Délai de paiement  : Quand payer ses fournisseurs ?

L’article L441-6 du code de commerce fixe et plafonne les délais de règlement entre les entreprises :

  • 30 jours après la fin de la décade de livraison pour les achats de produits alimentaires et de boissons alcooliques ;
  • 20 jours après le jour de livraison pour les achats de bétail sur pied ;
  • 45 jours fin de mois ou 60 jours nets à compter de la date d’émission de la facture pour les achats de raisins et de moûts destinés à l’élaboration de vins ainsi que de boissons alcooliques passibles des droits de circulation prévus à l’article 438 du Code général des impôts.

Voilà pour le cadre légal. En réalité, les délais sont beaucoup plus longs. Plus de 50 % des factures B2B n’ont pas été payées à temps depuis septembre dernier. En 2020, PME et TPE ont accusé un retard moyen respectif de 15,2 jours pour les premières et 15,3 pour les secondes.

Non content de s’attirer les foudres de leurs fournisseurs, cette pratique met à mal leur trésorerie, créant un effet « boule de neige ». Les dettes fournisseurs et les pénalités de retards s’accumulent, les entreprises ont de plus en plus recours au crédit. En moyenne, 25 % des faillites dans les TPE-PME sont dues à des retards de paiement.

Comment le paiement fournisseurs aident les entreprises à rester rentables

Les paiements des fournisseurs sont un élément essentiel du processus de gestion des entreprises. Lorsque vous ne payez pas vos fournisseurs à temps, ceux-ci peuvent intenter une action en justice, ce qui entraîne des frais de justice et des pénalités coûteuses. En payant à l’heure vos fournisseurs, vous cassez cette dynamique et sortez du cercle infernal d’endettement et d’emprunt permanents.

Non seulement le fait de payer les fournisseurs à temps vous aide à éviter les poursuites judiciaires, mais cela leur permet également de rester rentables.

En effet, si une entreprise a du mal à effectuer des paiements dans les délais, elle aura probablement du mal à négocier des tarifs compétitifs avec ses fournisseurs. En outre, des retards de paiement accumulés entraîne une rupture de la communication entre les deux parties, ce qui peut se traduire par une diminution des commandes, voire l'annulation de commandes futures. Votre fournisseur peut également augmenter ses prix s'il a l'impression que vous n'êtes plus un client digne de confiance. Cela augmentera considérablement vos coûts au fil du temps et impactera vos marges.

Comment minimiser les risques liés au paiement des fournisseurs en 2024 ?

Commencez par faire un état des lieux de vos délais et processus de gestion des factures : pourquoi mettez-vous du temps à régler vos fournisseurs ? Comment arrivent vos factures ? Sous quel format ? Quelles sont vos conditions de paiement ?

1. Mener Un sourcing fournisseur efficace

La Banque de France recommande à juste titre aux employeurs de vérifier la « fiabilité » de leurs clients. Engager une démarche de sourcing des fournisseurs potentiels pour l’entreprise au préalable évite bon nombre de problèmes par la suite. Sont à vérifier :

  • La zone géographique (qui influe sur les frais et délais de livraison) ;
  • La qualité des produits/prestations ;
  • Les charges d’approvisionnement ;
  • Le nombre de fournisseurs ;
  • Les délais de paiement exigés

Les 6 étapes d’un sourcing fournisseur réussi :

Sourcing fournisseur

On conseille au maximum d’éviter de s’associer avec des fournisseurs ne présentant pas les garanties nécessaires. Si vous avez le moindre doute sur un prestataire, prévoyez un plan B. Cela vous évitera d’être pris au dépourvu en cas de problème.

Comment s’assurer de la solvabilité d’un fournisseur avec le KYS ?

2. Être intraitable sur ses conditions de vente

Beaucoup de litiges qui surviennent pourraient facilement être évités avec une meilleure formalisation des conditions de paiement. Par exemple, soyez particulièrement vigilant sur le contenu et la mise en forme de vos factures, surtout en ce qui concerne les délais de paiement. N’oubliez aucune mention obligatoire, indiquez clairement les échéances et le mode de paiement voulu (comptant, à réception, acompte, etc.).

3. Dématérialiser vos factures fournisseurs

C’est un fait : il existe un lien positif entre la dématérialisation des factures et les délais de paiement. Même si elles n’offrent pas le même confort visuel que le papier, les factures dématérialisées vous font gagner un temps remarquable sur le traitement. Plus vite collectées et centralisées, elles sont traitées en moyenne 6 fois plus vite et vous coûtent jusqu'à 5 moins moins cher.

simulateur couts factures.png

COMBIEN VOUS COÛTE VRAIMENT LA GESTION DE VOS FACTURES ?

Utilisez notre simulateur et découvrez combien vous pouvez économiser sur vos coûts de facturation !

Calculer mes économies

Si vos fournisseurs sont hésitants, voici quelques arguments pour les convaincre de passer à la facture dématérialisée.

Paiement fournisseurs : ne pas hésiter à relancer

En matière de recouvrement, le diable se loge dans les détails. L’employeur responsable est donc prié d’être vigilant, de relancer régulièrement ses clients et de s’appuyer sur toute aide disponible. On pense en premier lieu à l’expert-comptable, qui reste sans doute la personne la plus qualifiée pour cette tâche. Mais il existe de plus en plus de solutions de relances et de recouvrement client, comme GCollect. Couplée à une solution de gestion des factures fournisseurs comme Libeo, c’est la combinaison idéale pour dire adieu aux retards de paiements et permettre à son entreprise de maintenir le cap.

FOIRE AUX QUESTIONS

Quelles sont les conditions de paiement ?

Dans les transactions B2B, la notion de "conditions de paiement" englobe le délai ainsi que le mode de paiement négociés entre l'entreprise et son client. Deux facteurs qui ont une forte incidence sur le risque de retards de paiement.

Quel est le délai de paiement de facture entre particuliers ?

Il n’existe pas de délai légal pour les factures envoyées aux particuliers. Le vendeur (ou le fournisseur) peut exiger un paiement à réception de facture, un paiement comptant, ou convenir d’une date avec le client. Si l’expéditeur exige une date de règlement, celle-ci doit clairement figurer sur la facture. En l’absence de précisions, le paiement doit intervenir lors de la réception de la facture.

Comment calculer le délai de paiement des fournisseurs ?

Le délai de paiement fournisseur se calcule au moyen du DPO (Days Payable Outstanding).

facebookIcontwitterIconlinkedInIcon

Vous aimerez aussi

Solution de facture électronique

Libeo, solution de facture électronique B2B

Libeo, solution de dématérialisation des factures fournisseurs, évolue pour devenir une plateforme de facture électronique certifiée en partenariat avec Docaposte. Une décision stratégique, qui rapproche le spécialiste européen du paiement entre entreprises et le référent de la confiance numérique en France autour d’une solution de facture électronique innovante et sécurisée.

7 min

E-invoicing 2024 checklist

E-invoicing 2024 : checklist

Afin d'être prêtes lorsque ce changement majeur aura lieu, les entreprises doivent identifier les acteurs concernés par cette réforme, faire un état des lieux des modifications à apporter, adapter son processus de traitement des factures et donc choisir une plateforme de réception des factures électroniques. Pour simplifier, voici la checklist conçue par Libeo.

9 min

PPF ou PDP pour la facture électronique ?

PPF ou PDP pour la facture électronique ?

À compter de juillet 2024, soit dans un an exactement, pour émettre et recevoir des factures clients et fournisseurs, les entreprises devront impérativement par le Portail Public de Facturation (PPF) ou une Plateforme de Dématérialisation Partenaire (PDP). L'administration les laisse libre de choisir entre l'un et l'autre. Nos conseils pour un choix éclairé.

8 min