écritures comptables cloture d'exercice

5 min

Quelles sont les écritures comptables de clôture d'exercice ?

Tout au long de sa vie, l’entreprise est rythmée par des exercices comptables, qui coïncident pour la plupart avec l’année civile. Lorsqu’un exercice arrive à son terme, on procède à ce qu’on appelle la clôture d’exercice. En comptabilité, cela se traduit par le bilan et la présentation des comptes de l’année.

Alice Bled

Alice BLED • Libeo

Publié le | Mis à jour le

Comme dans tout exercice, la procédure de clôture des comptes nécessite certaines écritures. Quelles sont les écritures comptables de clôture d’exercice ?

CLÔTURE DE L’EXERCICE : DÉFINITION

La clôture d’exercice comptable, comme son nom l’indique, consiste à clôturer les comptes d’entreprises. Il s’agit en quelque sorte de « geler » les comptes à un instant T, faire le rapprochement bancaire et passer à l’exercice suivant. C’est l’opportunité pour les entreprises de faire l’inventaire, la comptabilisation des opérations financières de l’année, d’établir le bilan et le compte de résultats, qui constituent la liasse fiscale. Le tout est ensuite consigné dans le Fichier des écritures comptables (FEC).

Les travaux de fin d’exercice comptable se déroulent en trois étapes :

  • Le solde des comptes de produits et charges ;

  • L’arrêt des comptes du grand-livre ;

  • L’arrêt des journaux

Accounts payables FR

SIMPLIFIEZ-VOUS LA CLÔTURE D'EXERCICE

Synchronisez vos écritures, éliminez la double saisie et exportez toutes vos pièces comptables.

Demander une démo

Notez que la plupart des entreprises en France choisissent le 31 décembre comme date de clôture d’exercice, mais cette date est optionnelle (sauf pour les professions libérales). Les entreprises individuelles et sociétés commerciales sont libres de fixer la date qu’il leur convient, si elle coïncide mieux avec la saisonnalité, pourvu que :

  • la date choisie soit la même tous les ans ;

  • l’exercice dure 12 mois.

Les écritures de régularisation de fin d’exercice sont les suivantes :

Experts-comptables : simplifiez-vous la clôture d'exercice

Pour simplifier la clôture d’exercice, il est important de tenir sa comptabilité à jour, d’avoir mis en place une gestion de trésorerie optimisée. Pour réussir leur clôture, de nombreuses entreprises et cabinets comptables utilisent la technique hard close, afin de "tester" leurs procédures de clôture et évaluer la gestion des risques.

La bonne gestion de la facturation est la 1ère étape de la tenue de comptabilité. En optant pour une solution de dématérialisation des factures fournisseurs comme Libeo, vous centralisez vos documents sur une plateforme unique. Fini, les feuilles volantes, les factures égarées sous les piles de dossier. Avec un logiciel de gestion de trésorerie, tous vos documents sont collectés, traités, classés et archivés par catégorie, fournisseur et date d’arrivée :

Grâce à la récupération automatique des factures, bénéficiez d'une vision centralisée sur vos factures, avoirs, commandes et paiements à valider :

Cette optimisation de la gestion en interne simplifie les opérations comptables courantes, comme les clôtures et ouvertures d’exercice, mais également les déclarations de TVA, de CFE, et les bilans comptables.

Mais ce n'est pas tout : les avantages des solutions comme Libeo, c'est leur interopérabilité ; autrement dit leur capacité à s'intégrer techniquement à d'autres solutions et logiciels comme QuickBooks, Xero, Cegid Loop, MEG :

En se connectant aux meilleurs outils comptables du marché, Libeo simplifie les exports-comptables. Cette automatisation de la saisie comptable s'inscrit notamment dans une démarche de fast-close ; une clôture accélérée des comptes qui repose sur le principe de refonte des processus comptables et d'interconnexion entre les outils et les parties prenantes.

V1 Import drag and drop

GAGNEZ DU TEMPS DANS LA COLLECTE DE DOCUMENTS

Permettez à vos clients de centraliser toutes leurs factures et collaborez ensemble depuis votre espace partagé.

Demander une démo

QUELLES SONT LES ÉCRITURES D’OUVERTURE D’EXERCICE COMPTABLE ?

Bien souvent, lorsqu’une entreprise clôture un exercice, c’est pour en commencer un autre (sauf en cas de faillite). C'est le principe de la séparation des exercices, ou cut-off comptable, qui permet de passer de l'un à l'autre.

Aussi, l’ouverture d’un nouvel exercice nécessite elle aussi certaines écritures. Comme beaucoup d’autres procédures comptables, la clôture d’exercice fait partie des fonctionnalités incluses dans les logiciels de comptabilité d’entreprise.

Pour débuter un nouvel exercice, les écritures comptables doivent rouvrir les comptes fermés. Chaque compte de bilan clôturé doit être rouvert. Les nouveaux comptes (fraîchement rouverts) doivent présenter le même solde que lors de la clôture. Autrement dit, les comptes rouverts doivent être exactement les mêmes que ceux clôturés. Les écritures d’ouverture d’exercice comptables sont ensuite enregistrées dans un journal qui porte le joli nom de « Journal des à-nouveaux« .

  • Les soldes qui présentent un solde débiteur à la clôture de l’exercice clôturé sont débités ;

  • Et les soldes qui présentent un solde créditeur à la clôture de l’exercice clôturé sont crédités ;

Tout se passe sur le compte 890 « Bilan d’ouverture ».

Comment solder un compte client débiteur ?

FOIRE AUX QUESTIONS

Quelles sont les règles concernent les écritures de fin d’exercice comptable en Belgique ?

Chaque pays est régi par ses propres règles concernant l’ouverture et la clôture des exercices comptables. En Belgique par exemple, une année se compose de 13 périodes :

  • 12 premières périodes d’une durée d’un mois chacune, de janvier à décembre.

  • un 13 ème sur un seul jour : le 31 décembre.

Derniers articles comptabilité